AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une étrange discussion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ewen Morgan
Black Velvet
avatar

Messages : 34
Points : 38
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 22
Localisation : Académie Black Velvet

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : Deuxième année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Une étrange discussion   Dim 20 Mai - 12:53

Ewen sortait de la salle de musique, sa guitare sanglée dans le dos. Il venait de passer une heure à gratter les cordes de son instrument, sous les regards de son professeur de musique, qui semblait plutôt l'apprécier. Et il faut dire que le jeune homme n'était pas dénué de tout talent en matière de musique, loin de là. Cela devait sans doute faciliter les choses!

Courant à moitié dans les escalier avec cet enthousiasme qui était souvent le sien, l'étudiant arriva dans le jardin inondé de soleil. Il avait un peu de temps avant son prochain cours, les arts martiaux. Il se dit que s'il était un élève prévoyant, il irait déjà reposer sa guitare et chercher son équipement, mais comme il n'était pas de ce genre... Un peu de temps de libre était toujours bon à prendre!
Il se posa sur un banc et sortit avec de douces précautions la guitare de sa housse. Cet objet était sans doute le plus important en sa possession, alors gare à celui qui y touchait sans son autorisation expresse!Et si quelqu'un s'avisait de l'abîmer...Ce serait comme s'opposer à une tornade!
Croisant les jambes, Ewen se mit à jouer un air connu, ses doigts grattant et cartessant successivement les cordes avec une facilité déconcertante. La musique dansait autour de lui, et le jeune homme eut un sourire en se rappelant que Maligan, son jumeau, aimait bien ce morceau...Durant une seconde, il songea à l'appeler pour savoir où il était, mais la nature de leur lien était tellement fort que si Maligan voulait le rejoindre, il saurait très bien où, et la musique ne ferait que l'aider.

Ewen resta un long moment dans cette position, presque à en oublier son cours prochain, les morceaux continuant, et lui avec toujours ce petit sourire heureux aux lèvres, comme il n'en avait qu'en deux occasions: Quand il jouait de la guitare, ou qu'il se trouvait en compagnie de son frère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoshio Maeda
Black Velvet
avatar

Messages : 206
Points : 226
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 26
Localisation : Black Velvet

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 3ème année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Dim 20 Mai - 17:47

J’ai une heure à ne rien faire. Seul, mon sabre japonais bien rangé dans son fourreau positionné dans mon dos, j’en profite pour me rendre au Dojo pour une petite séance d’entrainement, comme je le fais souvent lorsque j’ai du temps de libre. Aujourd’hui, j’ai troqué ma délicieuse guitare pour mon sabre, bien que j’aie été divisé entre une pause à jouer et une pause à m’entrainer. Le kendo à cette fois gagner la partie sur mon esprit.
C’est alors que j’entends des sons qui me rendent curieux. Bifurquant de ma route, j’entre un peu plus dans le jardin de Black Velvet et trouve enfin le responsable de cette mélodie que j’entendais jusqu’à maintenant de loin. Soupirant en reconnaissant le joueur, je souris en m’approchant. Il joue toujours aussi bien, c’est un vrai plaisir de l’écouter jouer.
L’intéressé me voit enfin arriver, et il se stop un instant.

- Salut Ewen. Je me disais bien que ce style de jeu me rappelait quelqu’un. Le saluais-je, étonné de ne pas voir son frère près de lui, d’habitude je croise rarement l’un sans l’autre. Tu n’as pas cours normalement toi ?

De loin, pendant que je lui parle, j’aperçois la silhouette connu d’un homme. Je m’en désintéresse toutefois pour mieux me concentrer sur la réponse de mon colocataire.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-veilleurs.forumgratuit.org/
Raphaël Di Marco
Black Velvet
avatar

Messages : 250
Points : 311
Date d'inscription : 12/12/2011

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 4e année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Dim 20 Mai - 22:35

Oh, comme je suis de méchante humeur. Semblerait-il que les dieux eux-mêmes se soient légués contre ma malheureuse personne. Je ressens, depuis bientôt deux semaines, un malaise profond, une légère nausée persistante qui me taquine l’estomac de sorte que les aliments que j’ingurgite menacent à tout instant d’éclabousser le sol à mes pieds. Je frisonne. L’air lourd de mon dortoir m’étourdit. Aussi décidai-je donc d’aller me balader à l’extérieur. La brise fraîche m’accompagna dans mon périple, et me décoiffa au passage.

Agacé, irrité, je maugréai amèrement, usant de mon reflet sur le petit écran de mon cellulaire pour travailler ma chevelure rebelle et entêtée.

-Vous savez, Monsieur Di Marco, les récents évènements ne devraient guère vous affecter puisqu’il ne s’est rien passé. Oh, mais voilà le problème! J’ignore ce qui s’est passé!

Foutue drogue, foutu bordel, foutu… Non. Nous ne prononçons pas son nom, ce serait sacrilège. Je soupirai et me massai lentement, faiblement, les tempes. Puis, une musique, qui résonnait déjà depuis un certain temps dans le jardin, m’incita à examiner les alentours, jusqu’à ce que je croise le regard sombre d’un individu qui ne m’est pas sympathique.

-Décidément…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maligan Morgan
Black Velvet
avatar

Messages : 82
Points : 95
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 29
Localisation : Pas loin de son frère

Carte étudiante
Groupe : black Velvet
Année : 2 em
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Lun 21 Mai - 2:22

Maligan s’était installé a la bibliothèque pendant la cour de musique de son frère puis avait rejoins la chambre pour se changer. Leurs prochain cours étaient celui d’arts martiaux. Rentrant de le dortoir et ni voyant pas Ewen, celui-ci comprit tout de suite que son frère avait du se caller dans un coin, encore hypnotisé par la musique.

Une fois changé, Maligan récupéra les vêtements de rechange de son frère qu’il mit dans un sac et sortit, suivant son instinct. Comme si ils étaient relié l’un a l’autre, ils avaient cette fâcheuse manie de pouvoirs se retrouver n’ importe où, n’importe quand, n’importe comment et ceux, même si ils ne s’en sont pas parler.

Maligan entendis un brin de musique qu’il identifia aussitôt avant de le voir avec Maeda. Il s’approcha d’eux, toujours aussi tranquillement et se glissa comme un serpent dans le dos d’Ewen, et posa son sac sur ses genoux avec un sourire, comme à chaque fois qu’il retrouvait Ewen, puis se tourna vers Maeda, n’ayant pas fait attention aux autres :


- salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewen Morgan
Black Velvet
avatar

Messages : 34
Points : 38
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 22
Localisation : Académie Black Velvet

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : Deuxième année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Ven 25 Mai - 14:26

Ewen joua longtemps, oubliant tout autour de lui, si ce n'est la sensation de la guitare et des cordes sous ses doigts. Il se sentait bien, là, il ne manquait que la présence de son frère pour que son bonheur soit total et complet.
Immédiatement, ce ne fut pas Maligan qui se présenta à lui, mais Yoshio Maeda, son colocataire de la résidence, qu'il appréciait beaucoup, en grande partie grâce à certains point communs, comme leur amour pour le chocolat et pour la musique. Ce dernier lui demanda s'il n'avait pas cours après l'avoir complimenté sur son jeu. Mettant une main en visière pour ne pas être trop ébloui par le soleil, le jeune Morgan lui adressa un sourire et lui répondit, sincèrement heureux de le voir:

-Merci Yoshio, c'est gentil de me dire ça! Et pour répondre à ta question, j'ai un cours d'arts martiaux qui va bientôt commencer. Mais j'ai encore du temps, alors je profite de ce temps pour se mettre dehors pour jouer!

Et, sans tourner la tête, un sourire encore plus immense illumina son visage. Maligan était tout prêt de lui, Ewen aurait pu y parier sa main, son bras et tout son corps sans risquer le moins du monde de se tromper. Et, effectivement, il sentit la présence de son frère se glisser juste derrière le banc, dans son dos. Relevant la tête, Ewen lui adressa un autre genre de sourire, beaucoup plus tendre, un de deux qui n'étaient réservés qu'à son jumeau, celui-ci qui disait "Je suis heureux de te voir. Tu m'as manqué". Il ne lui dit pas un mot, ce sourire était une lettre d'amour à lui seul.

Reportant son attention sur Yoshio, Ewen lui tendit soudain sa guitare, et l'invita à s'asseoir lui aussi sur le banc:

-Allez Yoshio, joue-nous un petit morceau, je meurs d'envie de t'entendre jouer toi aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoshio Maeda
Black Velvet
avatar

Messages : 206
Points : 226
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 26
Localisation : Black Velvet

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 3ème année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Lun 28 Mai - 15:12


Je haussai les sourcils, regardant autour de moi, mes yeux toujours fixé sur la silhouette que j’avais reconnue. C’était Di Marco plus loin, il nous regardait, immobile, et n’avait pas l’air de très bonne humeur. Je lui fis un signe de main, histoire de lui dire bonjour rapidement, et fut surpris de le voir s’avancer vers nous.
Baissant la tête vers Ewen, croyant très sincèrement qu’il allait certainement bifurquer et rencontre l’une de ces conquêtes féminines dont il a le secret. Ce garçon est gentil, mais ses habitudes... ne me plaisent guère. Et d'ailleurs, la vision de sa dernière victime, pleurant dans les couloirs hier soir parce qu'il venait de lui briser le cœur... ne m'avait pas plus non plus ! Il faudrait que je lui en parle d'ailleurs... sans créer de problème entre nous, cela va de soi, je ne suis pas comme ça, mais histoire de lui demander d'éviter ses ébats sentimentales dans les couloirs même de l'établissement. Ça en avait ébranlé plus d'un, de voir cette pauvre gamine effondrée à même le sol en pleur.
Je m’asseyais à coter du Jumeau, et attraper la guitare, un petit sourire aux lèvres.

-Ok. OK. Un petit morceau rapide alors… hum.

Je regardais Maligan et Ewen, les regards qu’ils se jetaient étaient d’une douceur… C’était peut-être parce qu’ils n’étaient qu’en présence de leur colocataire qu’ils agissaient ainsi, mais, ce n’était pas la première fois que je croisais un bref instant ce sourire ou ce regard doux envoyé discrètement entre frangin. Toutefois, je ne dis rien. Ce n’était en aucun cas mes affaires, je m’entends très bien avec les deux garçons et surtout, je les apprécie.

- J’espère que ça vous plaira.

Emporter par le flot de mes sentiments du moment, c’est-à-dire une sensation de bien-être, je commençais à gratter les cordes lentement, puis plus rapidement. Commençant l’air rythmé de 'Shinin' On Me' chanté en temps normal par Jerrod Niemann, les notes prévenaient d’une chanson de country que je venais d’écouter le week-end précédent, qui m’avait bien plus. En espérant que ça plaise aussi aux jumeaux.
Mais je m’arrêtais, quelques secondes après avoir commencé à jouer et levais la tête pour observer la personne qui venait d’apparaître devant nous. J’esquissais un sourire en regardant le nouveau venu qui remettait sa chevelure en place dans un geste presque théâtral de sensualité.

-Tiens, tiens, l’italien nous fait l’honneur de sa présence ? Demandais-je en me relevant pour lui serrer la main par politesse. Justement, je voulais te parler mais je suppose… qu’une de tes jolies compagnies à déjà dû t’en informer, n’est-ce pas ? Rajoutais en lui souriant de plus belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-veilleurs.forumgratuit.org/
Raphaël Di Marco
Black Velvet
avatar

Messages : 250
Points : 311
Date d'inscription : 12/12/2011

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 4e année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Mar 12 Juin - 18:55

-Tiens, tiens, l’Italien nous fait l’honneur de sa présence ? Justement, je voulais te parler mais je suppose… qu’une de tes jolies compagnies a déjà dû t’en informer, n’est-ce pas ?

Je toisai d’un air interdit cette main robuste que le jeune homme tendait vers moi. N’étant pas à proprement parler d’humeur loquace ou joviale, le sourire qui s’afficha sur mon si merveilleux visage parut crispé. Il faut que je me calme. Il ne s’est rien produit de fâcheux dans ce bordel. Ainsi, me rassurant à peine, mais me rassurant tout de même, je me composai un regard serein et quelque peu amusé.

-Laquelle de mes charmantes compagnies parles-tu, Yoshio ? dis-je en lui serrant la main, offrant aux jumeaux un hochement de tête en guise de salutation.


Ma relation avec cet individu s’avère tendue. Je ne pense pas lui avoir un jour dérobé sa petite copine, mais l’intolérance ressentie vis-à-vis de l’autre m’apparaît plutôt comme une émotion viscérale. Non seulement Victoria Gomez se permet de me faire la morale, à moi, bellâtre Italien, être divin et remarquable, mais ce grand molosse se ne gêne pas pour m’accuser des pires calomnies. « Di Marco, tu as encore fait pleurer une fille. » ou « Qu’as-tu donc encore fait, saleté d’Italien? » ou « Ne pourrais-tu pas tenir en bride tes envies de mâle en rut ? ». Bon, j’exagère un peu, mais c’est un peu ce que me reproche cet homme.

-Je pense que nous n’avons jamais fait connaissance, lançai-je aux jumeaux. Mais sans doute avez-vous déjà entendu mon nom. Je suis Raphaël Di Marco.

Le Di Marco.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maligan Morgan
Black Velvet
avatar

Messages : 82
Points : 95
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 29
Localisation : Pas loin de son frère

Carte étudiante
Groupe : black Velvet
Année : 2 em
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Mer 13 Juin - 4:16

Maligan rendit son sourire a son frangin, en penchant légèrement la tête, une façon a lui de lui dire qu’il en était de même, mais avec une légère lueur dans les yeux qui lui rappeler aussi que cela fessait longtemps qu’ils ne s’étaient pas retrouver seuls et que ça lui manquait. Pas seul, de façon calme, mais plutôt plongé dans les bras l’un de l’autre…. Un regard que Ewen comprendrait a coup sur, mais pour beaucoup, ça ne pouvait être interprété que comme le regard d’un gamin qui a fait une bêtise, ou du moins pense en faire une, attendant l’aval de sa moitié.

Puis Ewen passa sa guitare à Yoshio, lui proposant de jouer un peu. Celui-ci s’installa a côté de lui et commença à jouer un morceau, apparemment ravie. Maligan n’appréciait pas autant que ça toute sorte de musique, mais il sentit à coup sur qu’Ewen appréciait cette mélodie, lui-même y trouvant un petit intérêt. Une nouvelle personne les rejoignit et Maligan posa son regard sur lui, l’observant sans aucune gêne. L’apparence peut, bien souvent, décrire une personne mieux que toute une panoplie de mots. Sa façon de remettre ses cheveux lui fit esquisser un mince sourire avant de reprendre un air tranquille, sérieux. Apparemment, celui là ne se prenait pas pour rien.

Maligan répondu néanmoins avec politesse au signe de tête de « l’Italien » tandis qu’il serrait la main a Yoshio. C’était assez intrigant pour Maligan de sentir cette petite tension entre les deux garçons et sa curiosité se lisait vite dans ses yeux. Maligan appréciait savoir, connaitre, écouter, c’était ses armes de bases en cas de soucis quelconque.

Son nom n’avait rien d’inconnu, Il ne lui était pas rare d’avoir entendu ce nom entres quelques pleurs féminins. Alors c’était lui, le don juan de ses demoiselles qui s’amusaient à marcher sur les cœurs aussi facilement que sur un trottoir ? Il y avait peu de chance qu’il apprécia une telle personne, néanmoins, il lui laisserait sa chance de montrer ce qu’il est vraiment, gardant juste une certaine distance mental.


- En effet, je l’ai entendu pas mal de fois dans le couloir. Je suis Maligan Morgan….

Maligan glissa une main dans les cheveux de son frère pour lui faire baisser un peu la tête pour le faire saluer Raphaël, comme si Ewen aller oublier de se présenter :

- Et Ewen, mon frère.


Maligan relâcha son frère, son regard ne quittant pas l’italien, sûr que le message qu’il souhaité donner a son frère, une sorte de « méfie-toi de lui » avec un brin de jalousie et d’inquiétude était passé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewen Morgan
Black Velvet
avatar

Messages : 34
Points : 38
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 22
Localisation : Académie Black Velvet

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : Deuxième année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Sam 16 Juin - 6:16

C'est sans trop se faire prier que Yoshio accepta de prendre sa guitare pour leur jouer un morceau. Ses doigd habiles commencèrent à caresser les cordes pour en faire une mélodie, qui plût beaucoup à Ewen. Il se balançait tout doucement au rythme de la musique, transmettant à Maligan son goût pour ce morceau. Le jeune homme savait très bien que son jumeau n'était pas particulièrement sensible à la musique...Sauf quand il était l'interprète.

Une fois le morceau finit, Ewen récupéra sa guitare et la remit dans sa housse, adressant en un signe de tête un remerciement à leur agréable colocataire. Il y eut un léger instant de flottement. L'étudiant sentait toujours la présence de son jumeau derrière son dos, comme une chaleur juste derrière lui. Il pouvait très bien sentir les émotions de Maligan, et ces dernières étaient...loin d'obéir aux règles de la morale, dirons-nous. Et Ewen lui adressait une réponse silencieuse: Oui, moi aussi. Lui aussi avait tant besoin de son contact, ce contact immoral qui les avaient tous deux menés jusque dans les murs de cet école, là où ils ne gêneraient pas les ambitions de leurs géniteurs. Car oui, à ses yeux ils ne méritaient plus le titre de parents. Selon lui, les parents étaient ceux qui protégeaient leurs enfants envers et contre tout, du reste du monde s'il le fallait. Ces deux êtres qui étaient à l'origine de leurs jours n'avaient fait que les éloigner pour ne pas qu'ils les gênent...

C'est à ce moment que Yoshio interpella un autre homme, présent un peu en retrait. On pouvait lire une légère surprise dans les grands yeux de Ewen, tandis que ce dernier s'approchait d'eux, et se présenta aux jumeaux, qui ne le connaissaient pas.
Etrangement, Maligan se charga également de faire la présentation de son frère, après avoir voir glissé une main dans ses cheveux pour lui faire incliner légèrement la tête. Ewen remua un peu la tête en signe de gentille protestation, aux yeux des autres cela passerait aisément pour des taquineries fraternelles. Mais le plus jeune des jumeaux Morgan, le message était clair: Il devait se méfier de Di Marco. Pourquoi? Seul Maligan le savait, mais Ewen avait une confiance absolue en son jugement, et d'un regard il le lui fit bien comprendre.
Cependant, il n'avait en apparence aucune raison de se montrer hostile envers le nouveau venu, aussi l'étudiant lui adressa un sourire:

-Enchanté de te rencontrer!


Nul besoin de donner son nom, puisque son frère l'avait d'ores et déjà fait à sa place, mais il relevait de la courtoisie la plus élémentaire que de se manifester, d'une façon ou d'une autre. Et, de toute façon, Yoshio semblait déjà connaître ce garçon, il serait intéressant de savoir ce qu'ils avaient à se dire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoshio Maeda
Black Velvet
avatar

Messages : 206
Points : 226
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 26
Localisation : Black Velvet

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 3ème année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Sam 16 Juin - 11:18


Les garçons semblaient bien avoir intégré Raphaël. Toutefois moi, je n’aimais toujours pas ses regards pleins de suffisances et ses manières de Don Juan. Il se présenta aux jumeaux comme un acteur célèbre, une vedette intergalactique, une célébrité reconnu dans le monde entier… comme si ces deux-là allaient tout de suite lui manger dans la main. Rah ! Raphaël n’est pas un mauvais bougre, il est gentil, bien que complétement casse-pieds, mais tout ce qui se dégage de sa petite personne péteuse… me laisse vraiment de marbre. Combien de gens est-ce qu’il a pu entourlouper avec ses manières grotesques. Ce n’est pourtant pas évident qu’il se dégage de lui cette aura de suffisance repoussante ? Ou… est-ce que je suis le seul ici à l’apercevoir autant.
Je soupire, et le regarde dans les yeux. Ce n’est pas un petit péteux comme lui qui pourrait me rendre craintif, je suis tel que je suis, et lui, contrairement à ce que beaucoup de ses soit disant ami pense, ne pourrait rien m’apporter de bon… Ou peut être juste… des ennuis !

-Hier, j’ai croisé l’une de tes conquêtes abandonnée dans les couloirs de l’établissement. La pauvre ne tenait plus debout, elle pleurait toutes les larmes de son corps en plus milieu d’une foule d’élève. Je soupire, blasé, en me passant une main dans les cheveux. La prochaine fois, évites nous ce spectacle-là, ça en a ébranlé plus d'un, de voir cette pauvre gamine effondrée à même le sol en pleure. Je sais que tu te fiches complétement de ce que je pense. Mais c’est désagréable à voir ce genre de truc.

Je le regarde, lui à qui toutes remontrances, tous commentaires passent littéralement de son oreille gauche à son oreille droite sans donner d’information à son… cerveau trop-subtile.
Au lieu de se comporter comme un gamin en mal de sexe… certaines de ses réactions pourraient toutefois avoir plus de tact… haaa lala… Voilà pourquoi je n’aime pas ces enfants pourries gâtés tel que lui. Regarder moi ce résultat ! Un animal en rut incapable de vivre en société sans la lacérer de sa présence royale.
Bien sûr… Les jumeaux semblent friands de notre conversation. Comme si… ils avalaient les informations et les stockaient sur un disque dur en un temps record ! Image complétement ignoble certes, mais complétement véridique…. Brrr, ces deux me fichent des frissons dans le dos quand ils font ça !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-veilleurs.forumgratuit.org/
Abriel B. Vaughan
Rusty Nail
avatar

Messages : 1195
Points : 1454
Date d'inscription : 08/02/2011
Age : 27

Carte étudiante
Groupe : Rusty Nail
Année : 2e
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Mar 19 Juin - 9:59

Les marques sur son visage commençaient à s’estomper. Les pommades que Délia devaient valoir plus cher que ce qu’il utilisait habituellement, parce que c’était franchement plus efficace. Il passa la main au-dessus de son œil, distraitement. Il grimaça. C’était vraiment la main qui l’emmerdait le plus. Tenir un crayon était chiant. Bouger était chiant. Jouer du piano était chiant. Manger était chiant. Sortir après la fermeture des grilles pour aller tenter de ramasser un peu de fric avait été chiant. Il grommela un peu, pour la forme, et sortit de son dortoir. Il avait très peu dormi, n’avait pas jeté un seul regard à l’heure qu’il était. Il faisait jour en tout cas. S’il avait pas manqué tous ses cours déjà, il en avait manqué au moins un. C’était presque assuré. Il sortait des bâtiments. Couper par le jardin, aller se fumer un petit joint tranquille. Ça lui ferait du bien. Après il pourrait aller affronter le reste de la journée.

Quelque chose qu’il avait oublié, c’était que les jardins étaient un poil plus fréquenté de jour que de nuit, et surtout quand il faisait un temps aussi parfait. Il avisa un groupe de quatre, s’apprêtait à les contourner quand un visage attira son attention. Il connaissait ce type. Le mec du club, les deux prostituées … ouais c’était un peu vague vu tout ce qu’ils avaient consommé ce soir-là, mais il était sûr de lui. Il ne l’avait pas croisé nulle part par après. Vu comment il était parti en ayant l’air mal à l’aise le matin, Abriel n’aurait pas été étonné qu’il ait essayé de l’éviter. C’est ce qui lui donna envie de s’approcher, finalement.

« Hey. » lâcha-t-il en guise de salutations à tout ce monde.

Aucun des autres types présents ne lui étaient familiers. Les deux clones, il ne les avait tout simplement jamais vus. L’autre, le grand, peut-être croisé une ou deux fois dans les couloirs. Jamais parlé. Le grand était justement en train de faire la morale à … au type qu’Abriel connaissait mais dont le nom lui échappait. Apparemment il avait brisé le cœur d’une jeune fille. À voir sa gueule, rien d’étonnant. Il avait probablement ça dans le sang, causer des peines d’amour à tout ce qu’il touchait. Abriel remarqua l’effet qu’avait eu son simple « hey » sur le garçon. Son visage s’était soudainement fermé et il avait l’air de vouloir se trouver une porte de sortie. Abriel eut un léger sourire en coin. Machinalement, il enfonça la main dans sa poche pour en retirer ce pourquoi il était venu dans le jardin : un bon petit joint bien roulé.

« T’as du feu ... Raph ? »

Ah ouais, ça venait de lui revenir. Raphael.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ur-sick.purforum.com
Raphaël Di Marco
Black Velvet
avatar

Messages : 250
Points : 311
Date d'inscription : 12/12/2011

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 4e année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Mar 10 Juil - 14:02

Pourquoi lui ? Pourquoi faut-il toujours que je le croise ? Pourquoi existe-t-il ? Pour me pourrir la vie, sans doute. J’essaie de paraître nonchalant, indifférent à son ingrate présence, mais les traits de mon si merveilleux visage se tordent d’eux-mêmes, affichant un certain mépris et une inquiétude mal dissimulée. Et s’il dévoilait quelque chose de particulièrement salée devant tous ces types ? Je ne pourrais supporter que Yoshio Maeda me sermonne sur mes mauvais penchants et mes vilaines habitudes.

-Ai-je l’air d’une personne qui a du feu ?

Je l’observai, il me regarda, moi en chien de faïence, lui amusé. Ses grandes lèvres s’écartèrent, sans doute pour exprimer une obscénité habituelle, mais je le coupai d’un geste vif de la main, la plongeant ensuite dans l’une de mes poches pour en retirer un briquet. Mieux vaut lui donner satisfaction. Et éviter les moments où il ouvrira la bouche. Il pourrait échapper quelques informations humiliantes et fort désagréables que je ne souhaite pas connaître. Mais si, un peu.

-Maintenant que tu es pleinement satisfait, tu peux partir, personne ne te retiendra.

J’aurais apprécié que ma voix n’aie point cette intonation presque suppliante. Elle devait être dédaigneuse, impétueuse. C’est qu’il me rend mal à l’aise, avec ces petits yeux ternes, son air mystérieux. Il était sans doute trop bourré pour se souvenir de quoi que ce soit. Mais cette éventualité ne me rassurait pas du tout. Je reportai mon attention sur les trois autres étudiants, qui nous dévisageaient intensément. Seigneur, je les oubliais ceux-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maligan Morgan
Black Velvet
avatar

Messages : 82
Points : 95
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 29
Localisation : Pas loin de son frère

Carte étudiante
Groupe : black Velvet
Année : 2 em
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Mar 10 Juil - 15:25

Ewen secoua légèrement la tête en guise de protestation mais Maligan était tout de même rassuré, sachant que son frère avait pris en compte sa méfiance, ce qui ne l’empêcha pas d’être polie, comme d’habitude.

L’atmosphère avait une aura des plus intéressante pour lui, comme si de nombreux non-dit et secret s’était intégré dans l’air autours d’eux. Curieux, observateur, il sentait que le moindre mot pourrait être des plus intéressants à écouter et c’est impatient qu’il pose son regard sur chacun d’eux. Le soupire de Yoshio ne lui échappa pas, tout comme la totalité de ses remontrance envers l’italien.

Un « hey » lancer un peu n’importe comment attira l’attention de Maligan tout comme du reste du groupe. Ce gars, jamais il ne l’avait vu, Maligan s’en serait rappeler. Aucune manière en tout cas vu comment il interpelle les gens et sa façon d’être, de son style vestimentaire à sa longue cicatrice au visage en passant par sa blancheur extrême, sa maigreur étrange et ces piercings n’aidait en rien.

La réaction la plus intéressante fut celle de Raphael qui sembla totalement….écœuré par l’idée même de sa présence à leur côté. Détestait-il simplement la vue de ce gars là ou y avait-il autre choses ? Sa réponse semblait aller convenir à sa façon d’être, et pourtant, le voir ainsi couper net l’autre gars avant qu’il ne puisse répondre, lui offrant finalement du feu, était suspect. Malgré son visage de marbre, les yeux de Maligan pétiller et il était sur est certains que Ewen, sentirai que quelques choses avait capté son attention.

La façon dont Raph’ le congédia, par la suite, ne faisait qu’attiré davantage l’intérêt qu’il leurs portait. Avait-il rêvé ou c’était bien une tout petit intonation suppliante dans la voix du don juan ?!!!

Cette scène avait un gout exquis pour lui et il espérait avec malice que l’autre garçon se ferrait un plaisir d’expliquer plus ou moins la situation. Quelques choses lui disaient que dans tout ça il pourrait y avoir des choses à utiliser en cas de pépins ….

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewen Morgan
Black Velvet
avatar

Messages : 34
Points : 38
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 22
Localisation : Académie Black Velvet

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : Deuxième année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Ven 20 Juil - 4:58

Sous les yeux de Ewen qui était resté silencieux, les choses devenaient pour le moins amusants. Tous les étudiants présents, plusieurs étant arrivés en cours de route, semblaient plus ou moins se connaître, mais leurs liens n'avaient manifestement rien de de vraiment amicaux. Yoshio, son colocataire, réprimandait le dénommé Raphaël sur ses habitudes avec les femmes, et à bien y réfléchir, Ewen se souvenait avait déjà croisé une de ces filles en larmes, avec ce nom à la bouche, tournant sans cesse, Raphaël, Raphaël...

Cependant, quand la dernière personne arriva, ce fut le pompon. Il ne ressemblait pas du tout aux autres étudiants de Black Velvet, vêtu, coiffé, se comportant complètement différemment des autres. Le plus jeune des jumeaux Morgan avait une intuition très développée, et en ce moment cette dernière lui soufflait que la différence entre cet étudiant et les autres ne se résumait pas seulement à son look et à son attitude. Il n'était tout simplement pas comme les flopées de gosses de riches qui venaient étudier ici. Mais comment avait-il pu se retrouver là, alors que manifestement ce monde n'était pas le sien? Question sans réponse.

Quoi qu'il en soit, l'arrivée cet étudiant sembla profondément troubler le Don Juan des cours de récrés, qui avait l'air de ne désirer qu'une seule chose en cet instant: Son départ!

Les jumeaux semblaient avoir momentanément été oubliés, et cela ne dérangeait pas Ewen plus que ça, qui ne demandait qu'à en savoir un peu plus sur ces personnes qu'il ne connaissait pas encore. Il savait pertinemment que Maligan écoutait très attentivement, afin de se donner des armes en cas de conflit, il faisait toujours ça! En tout cas, la suite promettait d'être intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoshio Maeda
Black Velvet
avatar

Messages : 206
Points : 226
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 26
Localisation : Black Velvet

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 3ème année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Mer 1 Aoû - 13:07


Mes lèvres ne purent s’empêcher de former un petit sourire espiègle.
Est-ce que je me trompais ou… L’italien semblait bel et bien mal à l’aise en présence de nouvel arrivant ? Une pincée de curiosité se posa dans mon regard qui passait de l’énergumène étrange à l’italien quelque peu… anxieux ?!

-Voyons Raphaël. Lançais-je une pointe amusée dans la voix. Tu ne vas pas renvoyer un ami à toi de cette façon.

Je fixais longuement le type face à moi, non sans le détailler sans aucune gêne. Chez moi c’est un automatisme, dès qu’un mec un peu louche se pointe dans mon périmètre, je juge l’adversaire. Déformation professionnel dirais certaine personne… simple sécurité au cas où ça dégénérerais. Et si je réagis comme ça, c’est parce que ce mec, souvent seul le peu de fois où je l’avais croisé, semblait d’un autre type que les autres résidents de cet établissement. Nos regards se croisent un bref instant, il a senti que je l’observe. Je me tourne de nouveau vers Raphaël tranquillement. Il aurait pu se transformer en puce qu’il l’aurait certainement fait, son visage devenu cireux faisait peine à voir. Mes remontrances ne l’on jamais atteint, il suffit que ce nouveau venu ramène sa fraise pour qu’il réagisse ainsi. S’en était grisant.
Une nouvelle fois, mon visage se tourna vers l’arrivant.

-Tiens, il me semble que l’on s’est déjà croisé. Je lui tends la main, comme à mon habitude. Yoshio. Yoshio Maeda, 3ème année, ravie de rencontrer quelqu’un qui arrive à rendre cet italien débile aussi blême que la mort.

Je senti l’intéressé se tendre non sans un certain plaisir non dissimulé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-veilleurs.forumgratuit.org/
Abriel B. Vaughan
Rusty Nail
avatar

Messages : 1195
Points : 1454
Date d'inscription : 08/02/2011
Age : 27

Carte étudiante
Groupe : Rusty Nail
Année : 2e
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Jeu 2 Aoû - 12:36

Abriel sentait tous ces regards posés sur lui. Mais ces regards ne l’intéressent pas. Le seul qu’il a envie de voir, c’est celui qui se décompose. Oh, pas par sadisme. Il n’a aucune raison de détester celui que ce Yoshio apelle « l’italien débile ». Malgré tout, il ne peut s’empêcher de s’amuser de la situation alors qu’il serre d’une main distraite et presque dédaigneuse celle du garçon, bien que son visage de pierre n’en montre rien. La seule facette de Raphaël que Abriel connaissait, c’était celle de bon vivant. Et c’était la seule qui l’intéressait. Les minettes qu’il se tapait ? Rien à foutre. Les filles qui se pâmaient devant lui ? Toujours rien à foutre. Non, il n’avait rien contre Raphaël, et Abriel n’était pas quelqu’un de méchant : c’est juste qu’il n’avait pas le même humour et le même tact que les autres. C’est pourquoi malgré son mépris des routines sociales qui ne servent à rien (comme cette poignée de main et les présentations), décida de jouer le jeu pour quelques minutes, pour voir combien de temps il faudrait à di Marco pour dévoiler lui-même ses cartes.

« Abriel Vaughan. » déclara-t-il, saluant tour à tour les gens qui se trouvaient là d’un signe de tête à peine esquissé.

Son regard s’arrêta un peu plus longuement sur les deux jumeaux alors qu’il prenait une première bouffée de son joint. Puis il le tendit dans aucune direction précise, au centre du cercle. Dans son univers, c’était un geste connu universellement. Il se demandait si la petite jeunesse dorée de Black Velvet faisait partie du même univers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ur-sick.purforum.com
Raphaël Di Marco
Black Velvet
avatar

Messages : 250
Points : 311
Date d'inscription : 12/12/2011

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 4e année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Une étrange discussion   Mar 25 Sep - 22:54

Eh misère. Eh misère. Eh misère. Voici bien les seuls mots qui fusèrent dans ma pauvre cervelle abrutie par l’angoisse et le désespoir. Si cet impertinent de Yoshio Maeda découvrait toute la vérité (et ce, en même temps que moi), je n’osai imaginer les désastres qu’un tel cataclysme pouvait enclencher. Oh, le petit malin rigolerait bien. Se moquerait bien. Et toute ma réputation et ma dignité s’effilocheraient en un claquement de doigt. Gêné, je le regardai se présenter devant l’ingrat et dangereux personnage qui recelait en son âme décrépite une vérité abominable, destructrice. La simple odeur d’Abriel me procure de fortes nausées, elle avait imprégné mes vêtements lors de ce fameux matin…

Oh non! Ne plus y penser. C’est dégoûtant. Pour un peu, je m’affalerais sur le sol et pleurerais comme une pucelle désillusionnée. Mais l’idée de fuir ce lieu maudit relevait de l’impossible puisque je ne pouvais pas laisser cet adolescent douteux aux mains de mes adversaires (ou du moins à proximité d’oreilles attentives). Résigné, alarmé, j’éprouvai quelques difficultés à m’apaiser, à me composer une allure calme et décontractée. En fait, comme à chaque instant où l’anxiété me saisit, je fume un joint. Ce qui m’incita à accepter l’offrande miséricordieuse d’Abriel le terrible.

-Hum, fis-je, étonné. C’est du bon. Comment un type comme toi a réussi à se le procurer ?

Après une longue inspection suspicieuse de mon bourreau, je constatai qu’il avait effectivement le profil du bad boy possédant ce genre de richesse dans les poches de ses vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une étrange discussion   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une étrange discussion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Velvet  ::  :: Extérieur :: Le jardin-