AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Milan, nous voilà !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Yuzou Alice
Rusty Nail
avatar

Messages : 65
Points : 90
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 25
Localisation : Black Velvet

Carte étudiante
Groupe : Rusty Nail
Année : 2ème année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Lun 15 Oct - 15:58

Alice, qui jusqu alors ne disait rien et écouter un fond de musique en regardant le paysage et en écoutant ses voisins un peu trop bruyant piqua un far lors de la remarque de yoshio. Elle regarda un petit moment l italien, ne sachant que trop répondre quand ce fut léandre qui répondit avec sa repartie habituel.
Elle esquissa un mini sourire pour retira un de ces écouteur avec douceur.

-Voyons voyons. Pas besoin d en venir aux répliques cassante.

Elle passe une main dans ses cheveux avant de continuer.

-yoshio est un peu trop cassant avec Raphaël et toi léandre il me semble que tu fais la meme chose avec lui. Calmez vous les gars, on part en voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-veilleurs.forumgratuit.org/
Abriel B. Vaughan
Rusty Nail
avatar

Messages : 1195
Points : 1454
Date d'inscription : 08/02/2011
Age : 27

Carte étudiante
Groupe : Rusty Nail
Année : 2e
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Lun 15 Oct - 18:15

Abriel haussa les épaules. Délia avait vu juste sur un point : il n'avait pas le profil "voyage scolaire", si un tel profil existait. Il grommela entre ses dents, ennuyé de se faire rappeler qu'il se trouvait dans un bus et qu'il allait devoir passer trois jours entiers entouré d'individus, avec des sorties obligatoires et toute cette merde. Déjà que lorsqu'il pouvait rester dans sa chambre, il se faisait chier à Black Velvet ... ce serait pire.

« Les directeurs trouvent que je m'intègre mal à la belle jeunesse de Black Velvet, » énonça-t-il sur un ton singeant celui des directeurs. « Ils m'ont pas trop donné le choix de monter dans le bus. »

Les salauds, pensa-t-il.

« Tu savais que ta mère serait de la partie pour te surveiller ou elle t'a fait la surprise ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ur-sick.purforum.com
Raphaël Di Marco
Black Velvet
avatar

Messages : 250
Points : 311
Date d'inscription : 12/12/2011

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 4e année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Lun 15 Oct - 18:27

Amusé, je lançai quelques regards à Yoshio puis à Léandre, ne saisissant pas très bien les raisons de leur prise de bec. Ce qui ne me concerne pas tellement, en fait. Du coin d’œil, je vis Délia Gomez se lever et se rendre à l'arrière, à côté d'Abriel. Depuis quand sont-ils amis, ceux-là ? Et pourquoi Victoria Gomez permet à sa fille de fréquenter un type aussi louche et douteux?

-À peine quelques minutes dans l'autobus et déjà on se crêpe le chignon comme des gamines, le voyage risque d'être... palpitant.

Je gratifiai Alice d'un large sourire. Je l'aime bien, celle-là. Pas difficile comme Victoria Gomez. Pas amourachée comme la quasi totalité des filles de l'école. Notre relation amicale est assez rafraichissante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Délia Gomez
Black Velvet
avatar

Messages : 644
Points : 647
Date d'inscription : 06/10/2011

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 2e année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Lun 15 Oct - 18:36

-La surprise, grommelle Délia en foudroyant la sorcière Gomez qui se complaisait dans sa position d’autorité et de supériorité vis-à-vis de l’autre professeur, visiblement embarrassé. En général, ça ne lui plait pas, ce genre d’aventure. Mais bon, avec ce qui s’est produit la dernière fois avec Sheree… elle préfère me tenir à l’œil. Et sa relation avec mon père est plutôt tendue ces derniers temps… Et je soupçonne qu'elle veut surveiller l'Italien.

Délia secoua sa tête. Disons que Sheree débordait d’imagination et de stupidité, et la jeune fille Gomez se retrouvait toujours dans ses situations… compromettantes.

-Ils doivent pas mal t’aimer, les directeurs, pour te donner ça gratuit.


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moho Ferglissens
Professeur
avatar

Messages : 26
Points : 105
Date d'inscription : 30/09/2012
Localisation : Au coeur d'une symphonie.

Carte étudiante
Groupe : Enseignants.
Année : /
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Mar 16 Oct - 14:03

[ Je sais, c'est beaucoup trop long. Désolée. ;___; ]

Mes yeux se perdirent un instant. Elle avait souri, pour me rassurer. On m’avait convaincu de ne pas l’approcher, de me faire plus que discret à côté d’elle. J’avais vu de quelle manière elle menait sa classe, sa façon d’être avec sa fille. J’avais entendu ses surnoms. Tout le monde me donnait d’elle ce point de vue si péjoratif… Je lâchai un léger soupir avant de lui rendre son sourire, et si le mien n’était pas très confiant, je n’avais pas une mine déconfite, comme à mon habitude.
J’essuyai mes mains moites sur mon slim. J’avais froissé les pans de ma chemise alors que je la triturais, auparavant, pour essayer de calmer mes battements de cœurs alarmés.
Mon pouls venait de se calmer, les muscles s’étaient décontractés et mes phalanges précédemment blanchies venaient de reprendre leur couleur habituelle.

« Je m’excuse. Je ne suis vraiment encore qu’un enfant qui croit à toutes les histoires qu’on lui raconte… » Je me tus l’espace d’une seconde avant de prendre une profonde inspiration pour me redonner un semblant de courage : « Je n’aurais pas dû vous juger selon l’avis des autres, je vous ai autant manqué de respect que je me suis humilié moi-même en me comportant de la sorte. »

Je toussotai avant de détourner la tête. Bien que je ne sois plus réellement sous l’influence d’un quelconque avis extérieur, parler à une ainée intimidante même sans rumeur à son sujet était toujours un cap laborieux pour mon pauvre esprit. Je me demande même si, si elle en avait l’occasion, tenterait de tuer l’un de ses élèves après qu’il ait commis une faute qu’elle aurait jugée « impardonnable ». Oh, je ne préfère même pas y penser et m’imaginer dans sa classe !
Un frisson parcourut mon échine.

« Au fait, je vous conseille de faire attention à votre carte de crédit. A moins que je n'ai un réel problème avec les dépenses et la gestion de mon argent... »

Ce qui ne m'aurait pas tant étonné. Après tout, je faisais encore parti de la jeunesse fleurissante et du taux de mortalité élevé des garçons de un à vingt-cinq ans. Enfin, pouvons-nous me considérer comme un garçon ?

« Oh, et, est-ce une petite dispute qui provient des personnes juste derrière ? »

Je lançais un regard en arrière. Tenez-vous tranquilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léandre Lambert
Black Velvet
avatar

Messages : 101
Points : 376
Date d'inscription : 02/09/2012

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet.
Année : 3ème année.
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Mar 16 Oct - 15:01

- J'ai pas vu de crêpage de chignons moi. Râla Léandre en haussant les épaules. À croire qu'on a tous du sang italien caché qui refait soudainement surface.

Se retournant vers le prof qui espérait probablement échapper à la conversation de l'effrayante Victoria en tentant de se mêler à leur passionnante direction : Nope ! Rien à signaler Centurion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abriel B. Vaughan
Rusty Nail
avatar

Messages : 1195
Points : 1454
Date d'inscription : 08/02/2011
Age : 27

Carte étudiante
Groupe : Rusty Nail
Année : 2e
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Mer 17 Oct - 6:11

Cela n'étonnait en rien Abriel. Si Victoria Gomez avait pu espionner chacune des activités de s afille, elle l'aurait fait. Mais heureusement elle devait, quelque part, être consciente du besoin de sa fille d'être un peu laissée à elle-même. À cet âge là, quand même ! Dire qu'Abriel, lui, allait et venait à sa guise depuis qu'il était capable de marcher. Il haussa les épaules.

« M'aimer ? T'es débile ou quoi ? Ils m'en veulent, c'est clair. »
Il articula un juron, ennuyé. « Tu l'as dit toi-même : j'ai pas une tête à voyages. »

Il avait une tête à rester chez lui, mais ça, personne à Black Velvet ne semblait vouloir l'admettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ur-sick.purforum.com
Yumi Koizumi
Black Velvet
avatar

Messages : 45
Points : 123
Date d'inscription : 30/09/2012

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 3ème
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Mer 17 Oct - 11:58

Elle sourit à Léandre à sa remarque. Oui, définitivement il n'avait plus suivis la conversation entre Raphaël et elle. Elle tourna ensuite de tous les côtés la tête car elle était entouré de personne qui se faisait des remarques assez piquante. Elle en avait la tête qui tournait. Elle décida d'arrêter de faire ce qu'elle faisait et, voyant qu'elle ne pouvait rien dire, se cala un peu plus contre la fenêtre pour être un peu mieux installer. Elle regarda alors le paysage extérieur tout en laissant son oreille flotter vers les conversations des gens. Elle sourit doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Gomez
Professeure
avatar

Messages : 533
Points : 700
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 27

Carte étudiante
Groupe : Enseignants
Année : /
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Mer 17 Oct - 17:42

La réponse de son collègue surprit Victoria légèrement. En effet, en règle générale, les gens n’admettaient pas comme ça être impressionnés par sa réputation. En fait … les gens essayaient bêtement de lui cacher qu’elle avait une réputation terrifiante, comme si elle allait incendier un village d’enfants pauvres en l’apprenant. Peine perdue de toute façon : sa fille lui en tenait compte ( et rigueur ) de façon assidue. Elle était particulièrement friande de ces révélations lorsqu’elles se disputaient à la maison.

L’enseignante hocha doucement la tête au conseil de Moho, et compléta avec un clin d’œil : « Oh, ma carte de crédits se portera très bien. Je prierais plutôt pour les cartes de mon mari. »

Elle tourna elle aussi un regard vers l’arrière, s’assurant que tout allait bien. Ce semblait être le cas. Aucun incident : seulement des jeunes excités.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Black Velvet
avatar

Messages : 12
Points : 59
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Jeu 18 Oct - 23:45

L'heure avançait, pas assez vite pour les jeunes voyageurs, mais elle avançait tout de même. Les discussions, elles, allaient bon train et ne faisaient pas même mine de vouloir ralentir, au désespoir de certains. Tout allait bien, lorsque du fond de l'autobus retentit la voix d'une élève.

" C'est dégueulasse ! Lydia vient d'être malade ! "

La fille qui avait sonné l'alarme décida qu'elle n'était plus à son aise à cette place et partit vers l'avant de l'autobus: le chauffeu rralentit légèrement pour permettre à un des professeurs responsables de venir à l'avant chercher une chaudière et des serviettes avant de rejoindre la jeune fille au teint verdâtre.

Pour les élèves à l'arrière, les fenêtres s'ouvrent pour évacuer une odeur nauséabonde à venir. À l'avant, on se réjouit d'avoir une paire d'yeux en moins pour faire de la surveillance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léandre Lambert
Black Velvet
avatar

Messages : 101
Points : 376
Date d'inscription : 02/09/2012

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet.
Année : 3ème année.
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Ven 19 Oct - 11:36

Tout semblait s'être relativement calmé et à l'instar de Yumi, Léandre avait calé sa tête contre la fenêtre et était retourné à sa passionnante lecture sur les institutions de l'empire romain quand soudain une douce de vomi vint lui chatouiller les narines accompagnée de beuglement féminins.
Jetant un bref coup d'oeil derrière lui il ne put s'empêcher de commenter :

- Ah bin oui, à l'arrière on sent beaucoup plus les vibrations. Euh je veux dire j'ai des médicaments contre le mal de transports mais je suppose que c'est trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Gomez
Professeure
avatar

Messages : 533
Points : 700
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 27

Carte étudiante
Groupe : Enseignants
Année : /
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Ven 19 Oct - 14:48

En passant en coup de vent dans l'allée, armée d'une bassine et de bouteille d'eau, Victoria foudroya Léandre du regard. Être malade n'avait déjà rien de plaisant, l'être dans un autobus et entouré d'autres élèves était un cauchemar. Qu'elle en voie un se moquer et il verrait. À l'arrière, plus mère qu'enseignante, elle s'assit à côté de la jeune fille malade et lui fit boire un peu d'eau en lui caressant les cheveux.

« Quelqu'un aurait la gentillesse de m'amener de quoi nettoyer ? » cria-t-elle vers l'avant.

Elle tourna la tête et vit sa fille, partageant un banc avec Abriel. Ils avaient l'air plutôt amis. C'était bien : comme ça Délia ne donnait pas l'impression de subir ses cours avec trop de mauvaise foi.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moho Ferglissens
Professeur
avatar

Messages : 26
Points : 105
Date d'inscription : 30/09/2012
Localisation : Au coeur d'une symphonie.

Carte étudiante
Groupe : Enseignants.
Année : /
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Sam 20 Oct - 0:52

Je la vis se retourner, il ne se passait rien, évidemment, et tant mieux. Ou du moins, pendant ces quelques secondes. J’entendis un bruit de retour, nous allons dire. L’odeur et les cris la suivaient. Mais ce n’était pas le manque de calme derrière qui me dérangeait, mais mon propre estomac : c’était bien la seule façon de me rendre malade. Voir, sentir du vomi était plus répugnant que tout autre essai pour me dégoûter. Mes lèvres se pincèrent immédiatement, je fermai les yeux pour me convaincre que ce n’était rien alors que ma collègue se levait pour partir la secourir. J’étais surveillant, ici, il fallait faire preuve de courage.
Je pris les serviettes et tout ce qui pourrait bien être utile – sans oublier une serpillère, au cas où – avant de me diriger vers l’arrière. L’odeur était de plus en plus forte, mais je me retenais de froncer les sourcils ou de tordre les lèvres en signe de dégoût, ce ne se pas très agréable pour la pauvre enfant. De plus, ce n’était pas tant sa faute. Je m’assis prêt d’elle avant de prendre une serviette et l’avoir imbibée d’eau pour la lui tendre. Qu'elle s'essuie les joues ! Je lui parlais doucement, pour qu’elle soit plus détendue, envoyant des regards noirs à chaque personne qui avait piaillé.

« Si tu as l’impression que ça ne va toujours pas, je peux aller te chercher une pilule, tu sais. Je peux vraiment y aller... »

D'accord, ça devait donner l'impression que je ne voulais pas que cela se représente, mais qui pouvait m'en vouloir ?
Maintenant, il y avait un autre problème : le vomi. Il y en avait par terre et sa simple vision me rendait nauséeux. Je finis par prendre la serpillère et la jeter sur le sol. Non, Moho, tu ne vomiras pas, tu es très classe, d’accord ? Bon, non, ce n’est pas vrai, mais tu ne vomiras pas quand même. Je pense que de ma vie, je n’ai jamais eu l’air aussi… semblable à un linge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuzou Alice
Rusty Nail
avatar

Messages : 65
Points : 90
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 25
Localisation : Black Velvet

Carte étudiante
Groupe : Rusty Nail
Année : 2ème année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Sam 20 Oct - 4:45

Je fronçais les sourcils en sentant l odeur. Puis voyait nos professeur avançait vers la jeune fille malade pour la soutenir et essuyer le sol. A la tete de moho l un de nos professeur, on voyait parfaitement qu il ou elle... J avais quelque questions au sujet de son sexe réel... Était loin de supporter l odeur infect produit par le vomi. C était pourtant monnaie courante le vomi dans les centres de redressement, combien de fois j en avais vu une s effondrée au sol et vomir tout son corps de stress et de fatigue ? Beaucoup trop.

Je regardais Raphaël qui lui aussi pinçait la bouche en espérant que personne ne le remarque. Lui caressant une épaule doucement je lui lançait.

- Ca va aller ?

Puis, je me levais de ma place pour m approcher de la jeune fille malade et des deux professeurs. Moho venait de mettre une serpillère sur le sol. Je la retirait lentement avant qu elle ne soit trop imbibée et cherchait des serviettes en papier.

- En général... Monsieur... On enlève d abord la plus grosse parti du vomi avec du saupalin ou des serviettes en papier puis vient le rôle de la serpillère.

Loin de moi l'idée de vouloir donner une leçon a l un de mes professeur mais.... Victoria était occupe avec la fille et quelque chose me soufflait que ce n'était pas lui qui allait pouvoir nous enlever rapidement l odeur nauséabonde du bus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-veilleurs.forumgratuit.org/
Raphaël Di Marco
Black Velvet
avatar

Messages : 250
Points : 311
Date d'inscription : 12/12/2011

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 4e année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Sam 20 Oct - 9:28

Peut-être aurais-je dû intervenir, apporter mon aide à la Gomez (tout simplement pour lui montrer que je ne suis uniquement un goujat d’Italien, mais aussi un être capable de compassion), mais l’odeur et la vue de ce genre de liquide me répugne. Et bien avant que je ne me décide à bouger, la douce Alice se lève et va rejoindre les deux professeurs, dont l’un des deux semble sur le point de défaillir.

-Ma foi, je pense bien que celui qui a besoin de soins en ce moment n’est pas l’étudiante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Délia Gomez
Black Velvet
avatar

Messages : 644
Points : 647
Date d'inscription : 06/10/2011

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 2e année
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Sam 20 Oct - 9:38

Elle était demeurée silencieuse (étonnamment) pendant un long moment. Distraite par le beau paysage qui déferlait sur les fenêtres. Soudain, sans qu’elle ne comprenne ni comment ni pourquoi, des hurlements mêlés à des effluves aigres lui parvinrent. Elle vit sa mère se précipiter sur une jeune fille qui venait de rejeter son petit déjeuner.

-Beurk, du vomi, dit-elle en fronçant les sourcils.

Puis, elle réalisa que le second professeur, assez mignon celui-là, immobile tout près de Victoria, affichait un air cireux et comprimait ses lèvres tellement fort qu’il s’empêchait sans doute d’imiter la jeune fille. Délia s’excusa auprès d’Abriel, se leva et rejoignit le petit attroupement.

-Maman, je pense que ton collègue va dégueuler. Il faudrait peut-être qu’il s’assoit.


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliška Urbanová
Black Velvet
avatar

Messages : 122
Points : 159
Date d'inscription : 05/07/2012

Carte étudiante
Groupe : Black velvet
Année : 2nd
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Sam 20 Oct - 10:23

Jusque là, Eliska avait passé le voyage à somnoler en regardant passer le paysage Italien, où à feuilleter un livre sur la renaissance italienne qu'elle s'était procuré avant le voyage, puisque les vieilles toiles l'intéressaient bien plus que les tissus tendances. Et les choses auraient pu en rester là si sa voisine n'avait pas eu le mal de voyage.
Dans un moment de gracieuse inspiration, Elka avait tourné la tête vers sa voisine, juste à temps pour constater à quel point elle semblait mal, et par conséquent juste à temps pour évacuer son siège avant que la voisine ne rende le contenu de son estomac.
La voisine de derrière poussa un grand cri pour alerter tout le monde du drame qui venait de se jouer à quelques centimètres d'Eliska. Profitant de l'agitation, celle-ci se véhicula vers l'avant du bus, bien loin de l'odeur.
Debout entre les deux rangées de siège, Elka entrepris de s'éventer avec son livre.
"Beurk, ça devrait être interdit, de prendre le bus quand on a le mal des transports..."


[ou comment s'intégrer avec beaucoup de retard! n_n']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Gomez
Professeure
avatar

Messages : 533
Points : 700
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 27

Carte étudiante
Groupe : Enseignants
Année : /
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Dim 21 Oct - 7:52

Victoria Gomez était sur le point de se fâcher. Non, en fait, elle était fâchée. Elle entendait ce qui se disait autour, non seulement parce que les élèves étaient proches, mais parce qu'on aurait dit qu'ils se passaient le mot pour être désobligeants. Non, mais qu'est-ce qui disait que cette jeune fille avait le mal des transports ? Indigestion ? Ça ne leur est pas passé par l'esprit ? Et puis dans l'autre autobus, et dans l'avion, tout allait bien. Enceinte, peut-être même. Ce serait fâcheux, mais qu'y pourrait-elle ? Elle se leva, gardant une main sur l'épaule de l'adolescente.

« Que tout le monde retourne à ses discussions. Je colle le prochain qui se montre déplaisant à l'hôtel pour la durée du voyage si j'entends un autre commentaire acerbe. ¡En serio! ¿Cuántos años tienes? Seis? »

Elle jura en espagnol et respira un bon coup.

« Laissez-lui de l'air. Je ne veux pas en voir un qui s'approche si ce n'est pas pour se rendre utile ! »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Koizumi
Black Velvet
avatar

Messages : 45
Points : 123
Date d'inscription : 30/09/2012

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 3ème
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Lun 22 Oct - 14:45

Yumi s'était retourner vers l'origine du cri comme tout le monde et elle aurait voulu bouger malheureusement, il y avait déjà bien trop de monde, s'il elle s'ajoutait à l'attroupement, la pauvre jeune fille en serait étouffer et encore plus morte de honte. Elle préférait rester là sans bouger, sans parler. Cela pouvait arriver à tout le monde d'être malade en bus et elle était certaine que tous dans ce bus ne se mettait pas du tout à la place de la jeune fille malade. Bon Dieu, cela ne leur était jamais arriver de vomir quelque part ? Dans un bus ? Une voiture ? Un transport quoi !

Elle tourna par la suite son regard vers une jeune demoiselle qui s'éventait, debout entre les deux ranger. Yumi, sympathique lui dit :

"Voulez-vous venir vous asseoir ? Le siège à mes côtés est libre, n'hésitez pas !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliška Urbanová
Black Velvet
avatar

Messages : 122
Points : 159
Date d'inscription : 05/07/2012

Carte étudiante
Groupe : Black velvet
Année : 2nd
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Ven 26 Oct - 14:37

Eliska se tût à la réflexion de Victoria Gomez, bien que ce fût par pur instinct de conservation. De son point de vue, ce n'était pas la prof qui venait d'éviter de justesse les rejets gastriques de sa voisine. Et en temps que cette fameuse voisine, elle se considérait comme tout à fait en droit de se plaindre. Mais comme le dit le vieux dicton, "Faut pas pousser mémé dans les orties". Et c'est à peu près ce pourquoi Elka se décida à la boucler.

La proposition de la jeune fille la surpris par son ton soutenu et par le vouvoient. Et puis quoi? c'était un voyage scolaire, pas le dernier défilé de yves saint chane,l ou qui sais-je encore. Dire qu'elle avait un jour eu cette même façon de s'exprimer.

"Mais bien volontier, je vous remercie." dit Eliska en s'asseyant. "Je vous tutoie où tu me vouvoie?"ajouta-t-elle en plaisantant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Black Velvet
avatar

Messages : 12
Points : 59
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    Dim 4 Nov - 20:20

Le reste du trajet se déroula sans trop d'encombre, si ce n'est que plus le temps passait, plus les élèves se déplaçaient vers les sièges à l'avant, odeur de vomi oblige. L'autobus finit par déposer les jeunes voyageurs devant un hôtel luxueux où ils purent poser - lancer - leurs valises sur un lit et choisir les meilleures chambre : c'était à qui aurait la plus belle vue, le plus grand lit, le plus de prises de courant dans la salle de bain. Les garçons étaient situés à un étage différent de celui des filles, afin d'éviter les possibilités d'échange de chambre indésirés par les surveillants.

Les étudiants épuisés par le voyage, le couvre feu fut respecté en cette première soirée, et aucun adulte n'eut à ramener quelqu'un dans sa chambre après 23 heures.

[le prochain sujet sera démarré durant la semaine, n'oublierez pas de vous y joindre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Milan, nous voilà !    

Revenir en haut Aller en bas
 

Milan, nous voilà !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Velvet  ::  :: Évènements-