AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deidre Alix McKenna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Deidre Alix McKenna   Jeu 10 Nov - 10:25

Nom et Prénom ▲ dossier scolaire

citation représentant votre personnage


    INFOS GÉNÉRALES


    → NOM: McKenna
    → PRÉNOM: Deidre Alix
    → ÂGE: 17 ans
    → ORIENTATION SEXUELLE:Bisexuelle, mais à tendance hétérosexuelle.
    → GROUPE:Black Velvet
    → VACANT: No
    → AVATAR: Inconnu




    INFOS PERSOS


    → ORIGINES(S):Origine Irlandaise, mais à toujours vécu en Angleterre
    → SURNOM(S):Dei, Lix, Alix, Deidre, etc.
    → AMBITION:Percer en tant qu’artiste peintre et photographe
    → ANNÉE: Deuxième
    → EMPLOIS:Étudiante à temps plein
    → PHOBIE(S): Perdre la vue



your look


    CARACTÉRISTIQUES


→ TAILLE:Plutôt de petite taille, elle fait 1 mètre 65.
→ POID:Son poids, c’est uniquement le stricte nécessaire : 47 kilos. Elle est mince, la danse à littéralement forgé son petit corps de femme.
→ CHEVEUX:Une magnifique chevelure rousse qui descend en cascade jusqu’à ses hanches.
→ YEUX:De magnifiques yeux bleus en amande.



    SIGNES PARTICULIERS

Elle a un tatouage le long de ses côtes de gauche. Le tout, financé par ses parents, représente un intérieur mécanique avec des roues dentelé semblable à un mécanisme d’horloge.


your psychology


    GOÛTS

C’est une jeune femme aux goûts multiples. Elle aime les arts, la nature, l’expression, la lecture, la musique, le chant et la danse. D’abord, les arts, elle vit pour peindre, dessiner, photographier etc. C’est une chose littéralement essentielle à sa vie. Étroitement lier au monde des arts, l’expression, la musique et la danse font parties intégrante de sa vie. En ce qui concerne la musique, elle a un TRÈS gros faible pour le classique et le métal symphonique. Il doit absolument y avoir des violons, piano et autres instrument constituant un orchestre. Elle préfère sans aucun doute apprécier la musique plutôt que d’en jouer. Chanter, c’est ce qu’elle fait lorsqu’elle n’a pas envie de parler et qu’elle en a marre du silence. Pour ce qui est de la danse, le ballet, le lyric et la danse contemporaine sont celles qui lui correspondent le mieux. Bref tout ce qu’elle aime lui permet de s’exprimer. Finalement, la lecture est son hobby tranquille, qui lui permet de voyager partout dans le monde et dans d’autre univers. C’est son échappatoire à la réalité tout comme ses autres passe-temps. La nature est l’endroit où elle aime principalement se ressourcé. Elle-même plutôt tranquille, c’est quelque chose qu’elle aime particulièrement et qui contraste avec l’agitation de la ville. Bref, elle adore plus que tout le monde des arts. Autrement, elle aime beaucoup manger des friandises, chocolats, etc. C’est une demoiselle à la dent sucrée. Sinon, elle n’apprécie pas les gens qui ne respectent pas son silence, puisqu’elle n’est pas la plus bavarde. Elle n’aime pas l’agitation inutile ou les gens qui font trop de bruits. Dei déteste par-dessus tout la compétition et les débats.

    CARACTÈRE

D’abord artiste en l’âme, ses opinions diverges souvent des autres. Elles ne sont pas tranchées, mais généralement, le tout diffère de ce que les autres pensent. Dei n’est pas de ceux et celles qui suivent le courant. Elle n’est cependant pas marginale et ne cherche en aucun cas à dérangé intentionnellement. Elle se dit simplement : différente et préfère s’exprimer par le biais de la danse, de l’art et de tout autre chose plutôt que par la parole. C’est malgré tout une personne ouverte d’esprit. La demoiselle croit que l’image à souvent plus d’impacte que les mots à eux seuls. Elle ne dénigre toutefois pas l’usage de l’un au profit de l’autre. Au contraire, elle cherche souvent à intégrer les deux dans son travail artistique, aussi minime soit-il. Ensuite, on peut considérer miss McKenna comme étant une personne passive. Elle ne s’énerve jamais et ne dit pas un mot plus haut que l’autre. D’un calme désarmant, c’est une diplomate capable de beaucoup de compromis pour calmer une situation. Les tensions la rendent extrêmement mal à l’aise et la fatigue psychologiquement. C’est une jeune femme qui ressent et qui est très affecté par l’énergie que dégage son entourage. On peut parfois la pensée que ce n’est que de la comédie, mais non. Au contraire, Deidre Alix est un livre ouvert. Elle s’exprime et tout son art est extrêmement personnel. Elle est donc incapable du moindre mensonge. C’est une personne transparente qui vit bien avec le fait que tout le monde puisse la connaître dans les moindres détails. Sa plus grande qualité est sans doute son honnêteté envers les autres et surtout, envers elle-même. Très peu bavarde, on la devine par son langage corporel très explicite. Assez prévisible, elle réagit comme n’importe qui pourrait le penser neuf fois sur dix. La rouquine n’est pas non plus de ceux qui cherchent les ennuis. C’est plutôt celle qui les contournera autant que possible. Elle peut donc passé parfois pour une personne assez lâche et peu affirmé. Malgré tout, elle ne cherche pas la compagnie des autres, ni même la solitude. Elle laisse approcher qui le veut bien et respecte beaucoup le genre humain. Lix peut tout de même se montrer tenace et ferme face à une décision. Lorsqu’elle commet une erreur, elle fait tout pour ne pas la répéter. D’une excellente mémoire, elle n’est pas rancunière, mais elle n’oublie rien. D’une bonne écoute, c’est une excellente amie qui vous laissera toujours une deuxième chance avant de prendre une réelle décision. En somme, la demoiselle est prévisible, honnête, attentive et très calme.

Étant très expressive, il est facile de savoir lorsqu’elle va bien ou mal. N’essayer pas de lui faire cracher le morceau si elle vous regarde d’un air glacial. Elle sera alors intraitable et il vous faudra attendre qu’elle daigne vous laisser savoir. Dei reste assez secrète sur sa vie malgré tout. Il faut savoir poser les bonnes questions avec elle, si l’on veut obtenir une réponse. Il est cependant très rare de voir la demoiselle de mauvaise humeur. Normalement sereine, un mince sourire étire généralement ses lèvres. Sa démarche est souvent légère, silencieuse et dansante. On ne l’entend que rarement s’approcher. Lorsque vous êtes son ami proche, elle n’hésitera jamais à vous « attaquer » par surprise. C’est une jeune femme dont la bonne humeur est contagieuse. Elle n’a aucunement besoin de parler pour transmettre son bien-être. Il se ressent. Son plus grand défaut est sans doute le laisser aller. Souvent désinvolte, elle peut en déranger plusieurs de cette façon. Elle se soucie très peu du regard des autres à son égard. On peut également l’entendre chanter à capella lorsqu’elle ne veut pas écouter le silence. Polyvalente, elle n’hésite pas à mélanger danse, chant et art pictural pour se défouler. Facilement déconcentré, en cours, elle tient peu en place et son attention n’est jamais longtemps au même endroit. Curieuse, on lui reproche parfois de vouloir tout connaître. Elle semble prendre pour acquis que puisque l’on sait tout d’elle, elle est en droit de tout connaître sur vous. Parfois prétentieuse, elle se sait jolie et doué dans bien des domaines. Elle accepte mal, malgré son ouverture d’esprit, les critiques négatives.

Pour conclure, Deidre Alix est une artiste en l’âme, silencieuse, calme, curieuse, insouciante, nonchalante et désinvolte. Elle sait se montré honnête, parfois trop et d’une bonne oreille pour ceux qui en ont besoin. C’est donc une personne de confiance et assez discrète, sauf lorsqu’elle chante.

    SECRET(S) ?

Comme bien des adolescentes, elle a facilement le béguin pour les ténébreux. La seule chose qu’elle est réellement capable de cacher et de garder pour elle, ce sont ses sentiments pour un garçon ou même une fille. C’est réellement la seule chose qu’elle arrive à caché, parce qu’elle a une peur horrible de devenir aveugle au sens propre et figuré. De plus, elle entretient, depuis quelques années déjà, un cahier de croquis rempli de dessins et de ses pensées les plus intimes. Jamais elle n’a laissé quelqu’un entrevoir plus que la couverture noire et unie du livre. C’est son journal intime en quelque sorte.

    POSSESSIONS

D’abord, son carnet de croquis / journal intime. C’est quelque chose d’extrêmement précieux à ses yeux. Depuis quelques années, environ trois-quatre années, elle y inscrit et y dessine ce qui lui passe par la tête, ses fantasmes, ses désirs, ses envies, ses rêves, etc. C’est un objet extrêmement secret qu’elle ne laisse personne approché. C’est bien la seule chose du quel elle se soucie réellement, puisqu’elle craint le regard des gens sur ce manuscrit si personnel à ses yeux. Si certain croyait que son art était personnel et intime, ils n’ont rien vue comparé à se beau carnet noir.
Ensuite, son appareil photo et tout son matériel d’art ou qui sert à ses créations, sans parler de ses vêtements de danse et de son MP3 dernière génération qui lui procure le plaisir des compositions classiques. Elle ne quitte donc jamais ce qui peut lui procurer un certain « plaisir ».


your story

    FAMILY

Père : Violoniste professionnel de carrière, il vit pour son violon et pour l’orchestre symphonique de Londres. Il joue du violon et se passionne pour cet instrument magnifique. C’est une obsession chez lui. Il est si triste que sa fille ne veuille en jouer. Lenna est le nom de son instrument en souvenir de sa première fille perdue. Il est mélancolique et cela se ressent par les airs qu’il joue.
Mère : Danseuse classique à la retraite, elle est maintenant artiste contemporaine et enseignante à l’école de ballet de Londres. Une fracture à la cheville suite à une chute à mis fin à sa carrière de danseuse étoile à l’âge de 27ans. Elle est néanmoins fière de son parcours qui dura plus longtemps qu’elle ne l’aurait cru.
Lenna : C’est la grande sœur décédée de Deidre. Elle est morte dans un accident de voiture, alors que Dei n’avait que huit ans. Elle était proche toutes les deux. Elle était totalement le contraire de sa jeune sœur. Bruyante, excitée, joviale et pleine de vie, Dei n’aura retenu que de la joie de vivre. Autrement, Lenna était le soleil et Deidre, la nuit.

    STORY

Née en Angleterre, Deidre Alix McKenna avait des parents originaires d’Irlande. Ces derniers c’étaient installé à Londres dans leur jeunesse alors qu’ils étaient en pleine monté de carrière. Dei fût la seconde et dernière enfant de la famille. Ses parents avaient respectivement 35 et 38 ans alors que Lenna en avait six. Bien nanti, la famille ne manquait aucunement de moyens. Vivant dans les quartiers UP de Londres, la rouquine ne manqua jamais de rien. Issue d’un milieu artistique riche, conservateur et classique, elle fut rapidement initiée, tout comme son aînée, au monde des arts et du spectacle. Lenna était comme le père, une vraie virtuose du piano et de la contrebasse, alors que Deidre était plutôt comme sa mère. Dès l’âge de trois ans, elle débuta le ballet pour le plus grand plaisir de ses parents. Elle poursuivit dans cette direction plusieurs années. Elle débuta l’école primaire sans encombre. Elle apprenait au même rythme que les autres. Bien sûr, elle fréquenta les meilleures écoles.

À l’âge de huit ans, sa sœur en avait quatorze. Lenna était avec une amie et les parents de celle-ci. Ils étaient en route pour un chalet en campagne. Les routes étaient légèrement glacées, c’était en mi-novembre et la voiture roulait bon train. C’est un camion en sens inverse qui les percuta de plein fouet après que le conducteur eut perdu le contrôle. Il n’y eut aucun survivant dans l’accident. La famille McKenna reçut les policiers à la maison et commencèrent un long deuil. Le père se réfugia dans sa musique, avec pour seul confident son violon à qui il donna le nom de sa défunte fille. La mère, quant à elle, se réfugia dans la peinture et les arts tout en continuant de porter une attention toute particulière à la benjamine. Deidre, elle, ne réalisa que quelques mois plus tard, que sa sœur ne reviendrait jamais. C’est ce qui l’affecta tant dans son caractère. Elle qui imitait constamment sa sœur, son modèle. Elle changea du tout au tout. N’ayant personne sur qui copier le moindre de ses gestes, elle resta elle-même, calme. Très calme, mais conserva la joie de vivre de son aînée qu’elle aimait tant.

Deux ans après le tragique évènement, Dei avait fait son deuil tout comme sa mère. Son père lui, était encore affecté et avait beaucoup de mal à accepté le départ de sa chère Lenna. Ce dernier délaissa beaucoup sa femme et sa fille toujours en vie. Il n’y avait rien à faire malheureusement. La peine de ce dernier était trop grande. Alors la mère et la fille continuèrent d’avancer, en laissant le père vivre sa peine en solitaire avec sa musique. Deidre débuta le chant à l’âge de onze ans, ainsi que quelques leçons de dessins et peintures en compagnie de sa mère. Elles étaient très proche l’une de l’autre à défaut d’avoir de réelle conversation avec le père de famille. Une fois entré dans une école privée au secondaire, elle passait son temps en solitaire, parfois avec un ou une amie.

À l’âge de quinze ans, pour une rare fois, Deidre demanda quelque chose à ses parents, autre que quelque chose qui concernait un passe-temps quelconque. Elle demanda un tatouage. Pourquoi ? C’était en mémoire de sa sœur. Ce dernier était très symbolique et conceptuel. Sa mère et son père prirent le temps de réfléchir. Au bout de deux semaines de réflexion, après avoir entendu le plaidoyer de leur fille, ils acceptèrent. Elle choisit de se faire tatouer à l’un des pires endroits pour une première fois : les côtes. C’était un motif d’encrage et de rouage. Ces derniers donnaient l’impression d’être l’intérieur de son corps menu. Finalement, au bout de plusieurs heures de souffrances, le tout fut complété et magnifique. Fière de son choix, malgré la douleur, elle savait que sa sœur serait à jamais avec elle. De plus, elle poursuivait sa formation en danse en faisant du contemporain et du lyric pour changer de sa formation classique. Sa polyvalence en tout payait beaucoup, puisque cela changeait ses idées et lui permettait d’oublié son père plutôt absent et une mère parfois trop protectrice malgré leur bonne relation.

Puis deux années plus tard, les parents de Deidre Alix McKenna l’inscrivirent dans une école de renom : Black Velvet. É tant très fortuné, la famille n’eut aucun mal à inscrire leur demoiselle de dix-sept ans. La voilà maintenant dans cette école, complètement dans l’inconnu dans cette école prestigieuse. Ses résultats, elle les considère bon, même si pour la moyenne de la population, ils sont considérés comme excellents. Durant toutes ses années scolaires avant aujourd’hui, jamais elle n’avait eu d’ennuis.


i'm pseudo & i'm a geek




    → ÂGE:
    → SEXE:Féminin
    → CONNECTIVITÉ: 5j/7
    → LE RP ET MOI: Un amour inconditionnel
    → COMMENT TU LES AIMES, LES FILLES ?:Rôtie sur la braise <3
    → COMMENT AI-JE ATTERRI ICI:Par un partenaire
    → DES SUGGESTIONS ?:



Dernière édition par Deidre A. McKenna le Jeu 10 Nov - 10:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abriel B. Vaughan
Rusty Nail
avatar

Messages : 1195
Points : 1454
Date d'inscription : 08/02/2011
Age : 27

Carte étudiante
Groupe : Rusty Nail
Année : 2e
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Deidre Alix McKenna   Jeu 10 Nov - 10:41

BLACK VELVET



Chouette fiche, j'adore. Par contre, il faudra mettre un avatar dans ton profil. Celui que tu as mis dans la fiche est bien ... par contre il ressemble beaucoup à un prédéfini du forum Kathryn, irlandaise elle aussi. xD À la limite on pourrait les établir comme étant cousines, si cela te dit. On peut regarder ça ensemble vu que c'est moi qui ai créé ce PV. Quoi qu'il en soit, je dis validée.


Maintenant, penses à:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ur-sick.purforum.com
Invité



MessageSujet: Re: Deidre Alix McKenna   Jeu 10 Nov - 10:55

Ouais pourquoi pas, une cousine ça serait bien. Sinon, merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Victoria Gomez
Professeure
avatar

Messages : 533
Points : 700
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 27

Carte étudiante
Groupe : Enseignants
Année : /
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Deidre Alix McKenna   Jeu 10 Nov - 11:11

Parfait donc. Je vais faire mention de toi dans la fiche du PV, et quand tu feras ta fiche de lien je te laisserai libre d'établir la relation comme telle. :)

Ah oui, je voulais savoir de quel partenaire tu nous viens. ;)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Deidre Alix McKenna   Jeu 10 Nov - 11:15

Je vous viens de votre partenaire d'AC-reload.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Deidre Alix McKenna   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deidre Alix McKenna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Velvet  ::  :: La poubelle du monde-