AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ding ding il y a quelqu'un?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avril Blackwood
Black Velvet
avatar

Messages : 312
Points : 334
Date d'inscription : 28/08/2011

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 4 ème
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Ding ding il y a quelqu'un?   Mar 22 Nov - 14:09

Deux jours c'étaient écoulées depuis le rendez vous avec les directeurs, Avril avait eu l'occasion de réfléchir à ce qu'il c'était passé, elle avait promit aux deux directeurs de prendre Abriel sous son aile pour l'aider à s'intégrer et elle ne pouvait pas revenir sur sa décision. Le jeune homme lui, n'avait pas apprécié la blague et était partie furieux sous le regard coléreux des frères Watson. Enfin bref, elle avait attendu un peu le temps que les tensions redescendes un peu et c'était finalement décidée à aller trouver Abriel directement à la résidence où elle était sûre qu'il ne pourrait pas se défiler. Il était presque 8 heures du soir, les cours étaient finies depuis pas mal de temps et la plupart des élèves étaient sortir s'amuser un peu ou se reposer dans leurs résidences.

Les couloirs étaient donc désert, le peu d'élèves qui étaient encore hors de leur chambre rentrèrent rapidement lorsqu'ils aperçurent Blackwood arriver d'un pas décidée. Elle avait eu certaines informations comme quoi les trois colocataires d'Abriel c'étaient absentés, c'était donc parfait, elle pourrait lui parler en toute tranquillité.De plus, les rares élèves qu'elle avait pu apercevoir ne se posaient aucune question sur sa présence en ces lieux car celle-ci avait pour habitude de traîner dans le coin pour aller voir les gens qu'elle aimait bien.

D'après ce qu'elle avait pu comprendre, sa résidence était la numéro 27...Ah ! Parfait, celle-ci était pile devant. Avril leva la main et frappa franchement à la porte, elle n'avait pas vraiment envie de le voir et d'ailleurs elle prenait beaucoup sur elle. Rester calme ! C'était la règle qu'elle c'était imposée, peu importe ce qui devait arriver dans tous les cas, elle devrait rester posée. Avril attendit patiemment qu'on vienne lui ouvrir tout en regardant dans les alentours au cas où on vienne l'espionner.

"Abriel !!! Ouvre je sais que tu es là j'ai vue de la lumière par la fenêtre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abriel B. Vaughan
Rusty Nail
avatar

Messages : 1195
Points : 1454
Date d'inscription : 08/02/2011
Age : 28

Carte étudiante
Groupe : Rusty Nail
Année : 2e
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Ding ding il y a quelqu'un?   Jeu 24 Nov - 8:11

Pour vivre, Abriel n’avait pas besoin de beaucoup plus d’espace que celui que lui offrait sa chambre. Il pouvait facilement y passer des heures rien que pour être certain de ne croiser personne. Il en sortait pour le stricte nécessaire : passer à la cuisine, aller à la salle de bain, et bien évidemment se rendre à l’école. Et évidemment, quand il sortait de sa chambre, son apparition ne manquait pas de surprendre ses colocataires qui en venaient parfois à oublier son existence tant il était silencieux. Toutefois, le weekend arrivé, c’était pour lui une véritable libération de pouvoir repartir chez lui. Enfin … si on voulait. Le quotidien qui l’attendait chez sa mère n’était pas vraiment enviable, mais tout au mieux il se sentait chez lui, dans son élément, avec des personnes qui lui ressemblaient. Et ce temps de sortie lui permettait d’aller se chercher un peu d’herbe en ville pour survivre au reste de la semaine.

Il était tranquillement assis au salon, le regard fixé sur le plafond, en train de tirer sur un joint quand on cogna à la porte. Il resta assis, se disant que la personne n’avait qu’à entrer, et ferma les yeux. De toute façon, ce n’était certainement pas pour lui qu’on frappait. Depuis qu’il était ici, ça aurait été une première. Mais la personne derrière la porte cria. Il reconnut vaguement la voix et grommela de mécontentement. Qu’est-ce qu’elle venait foutre ici, celle-là ? Et pourquoi est-ce qu’elle devait lui parler ? Elle avait qu’à entrer si elle y tenait vraiment … Puis il se rappela que ses colocataires avaient la manie de toujours verrouiller la porte dès qu’elles sortaient, même s’il y avait encore quelqu’un en dedans… Il soupira, s’étira longuement et se leva sans trop d’énergie. Il alla simplement tourner la poignée pour que la porte s’entrebâille d’elle-même et retourna s’asseoir, ses grandes jambes étendues sur la table du salon.

« Qu’est-ce que tu fous ici, Blackwood ? »

Alors qu’il parlait, un petit nuage de fumée blanche s’éleva au-dessus de lui. C’était pas de la très bonne herbe sur quoi il avait mis la main … Mais pour le prix merdique qu’il avait payé, il allait pas se plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ur-sick.purforum.com
Avril Blackwood
Black Velvet
avatar

Messages : 312
Points : 334
Date d'inscription : 28/08/2011

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 4 ème
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Ding ding il y a quelqu'un?   Jeu 24 Nov - 12:40

Pendant un temps, Avril se demanda si Abriel allait venir lui ouvrir, après tout il n'était absolument pas obligé de le faire mais cependant la jeune femme était bien décidée à lui parler, surtout qu'elle avait hésité pendant près d'une heure avant de se déplacer. D'ailleurs, il était peut être dans sa chambre avec un mp3 (volé XD) sur les oreilles....Ou pire sous la douche, erk la jeune femme balaya cette affreuse image de sa tête et se concentra à nouveau sur son objectif. Puis, tout à coup, la porte s'ouvrit comme par enchantement ou du moins elle s'entrouvrit légèrement. Avril poussa un soupir pour ce donner du courage puis entra dans la pièce en refermant la porte derrière elle. Comme elle le pensait, la jeune femme eut le droit à un accueil chaleureux.

"Je fais mon boulot Vaughan qu'est ce que tu crois !"

Avril regarda le jeune homme en train de fumer un joint...Chose interdite dans ce genre d'établissement mais elle ne lui fit pas la réflexion préférant s'avancer près de la fenêtre pour ainsi l'ouvrir et aérer. Cette pièce était bien trop enfumée et cela dégageait une odeur de renfermé ce qui ne l'étonnait pas vraiment à vrai dire.

"Pourquoi ça ne m'étonne pas de te voir fumer ce genre de saleté? J'espère au moins que t'es pas trop défoncer j'ai pas envie de parler à un zombie."

Un vent doux s'engouffra dans la pièce faisait tournoyer la fumer de cigarette. La jeune femme resta quelques secondes à côté de celle-ci et regarda dehors le soleil qui entamait à peine sa descente dans le ciel légèrement orangé. Puis finalement, elle s'avança en direction du garçon et se posta devant lui comme elle avait l'habitude de faire, celui-ci était complètement affalé dans le canapé.

"Enfin bon, ta santé et le cadet de mes soucis, chose plus importante, je viens te voir à propos de la réunion avec les frères Watson, tu sais...là où tu es partit en bousculant Ken."

En parlant du directeur, celui-ci était toujours autant en colère et cela avait beaucoup étonnée Avril lorsqu'elle avait su qu'Abriel ne serait pas renvoyé...Ou du moins n'aurait quasiment rien niveau sanction était il un favoris? Il cachait peut être bien son jeu après tout.

"Bien que cela ne me fasse pas plus plaisir qu'à toi, je suis censé te prendre sous mon aile, ce qui veux dire t'aider à t'intégrer.....Et je dois dire qu'il y a du boulot alors si tout pouvait juste au moins faire semblant de vouloir le faire ça nous faciliterait la tâche à tout les deux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abriel B. Vaughan
Rusty Nail
avatar

Messages : 1195
Points : 1454
Date d'inscription : 08/02/2011
Age : 28

Carte étudiante
Groupe : Rusty Nail
Année : 2e
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Ding ding il y a quelqu'un?   Mar 29 Nov - 8:37

Mais quel boulot, bon sang ? Ces directeurs lui avaient demandé de s’occuper de lui. Juste demandé. Elle avait pas à se forcer, et c’était pas vraiment un boulot si elle était pas payée pour le faire. Elle lui fit un commentaire comme de quoi ça ne l’étonnait pas de voir fumer … non mais elle se prenait pour qui, celle-là, à lui pré établir des habitudes de vie. Comme si elle le connaissait ou pouvait se permettre d’émettre des hypothèses sur lui. Il grommela. Non, il n’était pas trop gelé. C’était pas un joint qui allait le mettre K.O. Surtout une merde comme celui-là. Non. Dans la consommation des drogues, Abriel en était à un autre niveau. Ce joint, c’était simplement par ennui qu’il le fumait.

Elle lui ramena en mémoire la rencontre de la dernière fois. Dommage. Il avait pratiquement réussi à l’oublier. Ça et tout ce qui en découlait; forcément, la présence de la princesse dans son appartement y était liée. Il ne voyait pas d’autre raison pour laquelle elle s’amènerait ici. Et elle avait drôlement insisté sur le fait qu’il avait bousculé Ken. Comme si ça avait quelque chose d’extraordinaire. Ce mec avait pourtant sans doute mérité plus qu’une petite bousculade dans sa vie. Il ne voyait pas ce que ça avait de particulier de lui être rentré dedans accidentellement. Enfin bon … il avait juste pas fait d’effort pour l’éviter et ne s’était pas excusé. Pas de quoi en faire tout un plat. Décidément, il n’en fallait pas beaucoup pour impressionner miss Blackwood.

« Et je dois dire qu'il y a du boulot alors si tout pouvait juste au moins faire semblant de vouloir le faire ça nous faciliterait la tâche à tout les deux. »

Abriel ne se gêna pas pour émettre un petit ricanement amer. Cette fille était vraiment quelque chose. Il décolla son dos du sofa et s’avança un peu, appuyant ses avants bras sur ses genoux. Il planta son regard dans celui de la fille, par en dessous.

« Et dis-moi, princesse, pourquoi je voudrais te faciliter la tâche ? Et m’dis pas que c’est pour me la faciliter à moi aussi. Je suis pas con. Ça facilite rien du tout. Le plus simple, c’est que tu me fiches la paix, que tu disparaisses. Tu racontes un petit mensonge pieux aux directeurs en leur disant que tu m’as bien tout montré, que j’ai socialisé ou ce que tu veux. Tu dois pas en être à un mensonge près, t’façon... Tu te sauves du boulot et eux continuent de croire que t’es un ange. Et voilà. Mission accomplie. T’es débarrassée de moi et vice versa. »

Pourquoi est-ce que les gens voulaient toujours se compliquer la vie ? Quoi que … Abriel ne mentait jamais, lui; ou il disait la vérité, ou il se taisait. Mais pousser les autres à mentir ne le dérangeait pas le moins du monde.

« Et puis moi, j'ai pris aucun engagement dans le bureau des directeurs. Je crois me souvenir que c'est seulement toi qui as accepté de mettre le pied dans cette merde, et avec le sourire en plus. Arrange-toi toute seule. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ur-sick.purforum.com
Avril Blackwood
Black Velvet
avatar

Messages : 312
Points : 334
Date d'inscription : 28/08/2011

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 4 ème
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Ding ding il y a quelqu'un?   Mer 30 Nov - 15:22

Visiblement Abriel n'avait aucune envie de faire ce que les directeurs lui avait proposés, cependant Avril elle, était bien décidée, elle ne voulait pas revenir en arrière et si cela pouvait embêter ce garçon alors c'était encore mieux. D'ailleurs, celui-ci avait oublié un détail....Elle n'était pas comme les directeurs, Avril était tête de mule et refusait d'abandonner son projet. Bref, le jeune homme lui déballa tout un speech, la jeune femme attendit que celui-ci finisse de parler avant finalement de pousser un long soupir.

"Trésor je ne suis pas les directeurs Watson, moi je ne baisse pas les bras et si ça t'emmerde ça me fait plaisir. Surtout que je n'ai aucune envie de te lâcher."

Avril n'était pas une personne réputée pour sa patience, c'est pourquoi, pour garder tout contrôle, la jeune femme se mit à faire les cent pas autour du canapé où était assis Abriel. De nature leader, la jeune femme n'appréciait pas qu'on essai de discuter ce qu'elle disait et d'ailleurs hormis ses deux complices qui savait lui dire non, personne n'osait.

« Et puis moi, j'ai pris aucun engagement dans le bureau des directeurs. Je crois me souvenir que c'est seulement toi qui as accepté de mettre le pied dans cette merde, et avec le sourire en plus. Arrange-toi toute seule. »


"Jamais de la vie, si tu ne le fais pas je veillerais à ce que ta vie sois un enfer si tu continues de refuser, d'ailleurs si tu réfléchissais un peu plus tu saurais qu'en faisant semblant les deux directeurs finiraient par te lâcher ainsi que les plupart des gens ici ce n'est pas rien, surtout que tu as l'air de quelqu'un qui aime la solitude."


Continuant à faire les cent pas, Avril finit par se prendre le pied dans le tapis qui dépassait de la table de salon ne pouvant se rattraper, celle-ci atterrit lourdement sur Abriel, manquant de faire tomber à la renverse le sofa qui resta miraculeusement debout.

"Bordel de....."

Avril dut attendre quelques secondes avant de se rendre compte qu'elle était en train d'écraser le pauvre Abriel (xD), se relevant aussi vite que possible, la jeune femme lui adressa un regard noir, c'est pas possible il en avait forcément fait exprès !

"Avoues que tu en as fait exprès !"

Énervée, Avril se dirigea vers la fenêtre loin du jeune garçon, en plus d'être énervant c'était un pervers et la jeune femme avait horreur des pervers.

[Pas terrible désolée x.x]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abriel B. Vaughan
Rusty Nail
avatar

Messages : 1195
Points : 1454
Date d'inscription : 08/02/2011
Age : 28

Carte étudiante
Groupe : Rusty Nail
Année : 2e
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Ding ding il y a quelqu'un?   Sam 3 Déc - 22:36

Mais c’était qu’elle commençait à insister vachement, la princesse. Abriel la regardait à peine alors qu’elle tournait autour du sofa où il était avachi. Son regard était posé droit devant lui, inexpressif, et il ne baissait même les yeux sur son joint. Ses gestes pour le porter à ses lèvres était tellement naturel qu’il n’avait pas besoin de voir ce qu’il faisait. Cette fille se lasserait avant lui, il en était certain. Peu de choses pouvaient venir à bout de son calme apparent, mais inversement, son calme apparent et inébranlable pouvait venir à bout des nerfs d’à peu près tout le monde quand ceux-ci cherchaient à le faire réagir.

Quelque chose de vague se produisit. Quelque chose de tout à fait imprévu qui vient troubler la situation dans laquelle les deux adolescents se trouvaient. Jusque là, c’était facile de supporter la jeune femme. Qu’elle lui tombe dessus, c’était qu’un petit peu plus chiant. Mais c’était un accident assez prévisible : Abriel et ses colocataires se prenaient régulièrement les pieds dans cette bon dieu de carpette. Au point où on s’était demandé s’il valait pas mieux la jeter par la fenêtre. Mais on s’était contenté d’arrêter de traîner les pieds dans cette section de l’appartement. Abriel avait seulement omis d’en avertir la princesse. C’était un peu trop tard maintenant qu’elle s’était étalée sur lui, avait manqué de renverser le sofa et lui avait fait échapper son joint sur le coussin du divan. Un peu ennuyé, il le ramassa dès qu’elle se fut éloignée rapidement et frotta le coussin, espérant que ça ne laisserait pas de trace. Ça ne le dérangeait pas personnellement, mais il ne vivait pas seul ici. Et c’étaient pas ses coussins.

« Avoues que tu en as fait exprès ! »

Cette remarque arracha un sourire à l’adolescent, un très mince sourire que la fille ne vit pas parce qu’elle lui tournait le dos, figée en direction de la fenêtre. Oui, évidemment. Il avait eu envie qu’elle s’étale sur lui… Évidemment. Mais qu’est-ce qu’elle allait s’imaginer, encore ? Que tout le monde avait envie de la voir de plus près ? Il se demandait ce qu’elle pouvait penser de la perception des gens à son égard. Elle n’était pas jolie. Abriel ne l’aurait jamais regardée si elle ne s’était pas imposée comme ça devant lui. Tranquille, il déposa le cadavre de joint dans un verre qui traînait sur la table basse et se leva. Il pensa un instant que s’il se comportait comme le pire des pervers, elle serait peut-être tentée de ne plus l’approcher. Mais l’idée de feindre une attitude le répugnait.

« Écoute, mignonne. Faut pas que ça te gêne si t’as envie de te rapprocher de moi. Mais tu pourrais le dire simplement plutôt que de faire semblant de trébucher. »

Il inclina la tête sur le côté, examina les courbes de la jeune femme. Non. Elle n’avait réellement rien pour lui plaire.

« Je veux pas t’faire de peine, Blackwood, mais t’es pas vraiment mon type. T’as pas une chance. »

Ça, c’était probablement le genre de commentaire qui déplaisait à des filles du genre de Blackwood. Il pouvait le deviner, et attendait de voir quelle réaction il aurait provoquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ur-sick.purforum.com
Avril Blackwood
Black Velvet
avatar

Messages : 312
Points : 334
Date d'inscription : 28/08/2011

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 4 ème
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Ding ding il y a quelqu'un?   Dim 4 Déc - 8:40

Avril regardait par la fenêtre la noir qui s'installait peu à peu, un léger vent s'engouffra dans ses cheveux, soulevant sa chevelure rose (oui elle est belle ma chevelure espèce de méchant è.é), elle ne faisait presque plus attention au garçon, elle se serait presque cru dans son appartement, mais la réalité était tout autre. Ce n'est qu'en se retournant que la demoiselle se rendit compte qu'elle était encore là...Avec lui...Abriel c'était mis debout, comme quand elle l'avait vu pour la première fois, celui-ci était immense et impressionnant elle était obligée de l'admettre mais il en fallait plus pour la effrayer la miss Blackwood.

« Écoute, mignonne. Faut pas que ça te gêne si t’as envie de te rapprocher de moi. Mais tu pourrais le dire simplement plutôt que de faire semblant de trébucher. »

Heu....Il était sérieux là? C'était quoi se changement soudain d'attitude? Le jeune femme fronça légèrement les sourcils, elle n'aimait pas du tout sa façon de la regarder...Elle avait déjà vue ce regard auparavant...Et elle en avait toujours bavé par la suite. La jeune femme ce sentit tout à coup un peu intimidée mais elle tenta néanmoins de le cacher, il ne fallait pas perdre la face si vite, après tout il n'était lui...Du moins elle l’espérait.

"La bonne blague ! T'es sérieux? C'est maintenant que je suis censée rire ou bien est ce que je dois attendre d'être sortit pour éviter de te blesser? Redescend sur terre, ce n'est certainement pas ma faute si ton tapis est dangereux."

Non mais pour qui il la prenait en plus? Elle détester vraiment cet homme, Avril le toisa du regard, finalement elle l'avait bien fait d'accepter ce que lui demander les directeurs, si ça le faisait chier tant mieux ! De toute façon elle pourrait aisément prendre sur elle et celle-ci était presque sûre que lui ne le pourrait pas.

« Je veux pas t’faire de peine, Blackwood, mais t’es pas vraiment mon type. T’as pas une chance. »


Mais c'est qu'il continuait en plus, quel mufle ! Ceci dit sa phrase libéra la jeune femme d'un poids, tant mieux ! Elle n'avait certainement pas l'intention de se mettre avec lui. D'ailleurs elle poussa un soupir de soulagement.

"Tu peux pas savoir comme ce que tu viens de dire me fait plaisir."

A peine eut elle dit cette phrase que sont portable se mit à vibrer (oui à chaque rp il vibre mais c'est qu'elle est beaucoup demandée \o/), fouillant dans son sac, celle-ci se mit à blêmir malgré elle, lorsqu'elle découvrit le nom s'afficher sur l'écran, décidément, elle n'avait pas de chance ce soir, la main dans laquelle était le portable se mit à trembler et la jeune femme fut obligée de le poser sur la fenêtre avant de le faire tomber par terre. Elle secoua la tête et décida de se reprendre, ce n'était pas le moment de flancher.

[Prend ton temps pour répondre je suis pas là la semaine prochaine d'ailleurs je file poster dans absence]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abriel B. Vaughan
Rusty Nail
avatar

Messages : 1195
Points : 1454
Date d'inscription : 08/02/2011
Age : 28

Carte étudiante
Groupe : Rusty Nail
Année : 2e
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Ding ding il y a quelqu'un?   Mer 7 Déc - 12:17

En fait, l’attitude d’Abriel n’avait pas change d’un pouce quand il avait émis son commentaire sur Avril. Il s’était montré aussi froid et neutre qu’à l’habitude, comme si ça lui était parfaitement égal. Et c’était le cas, il fallait le dire. Il n’avait fait que lui renvoyer l’accusation qu’elle avait formulée à son encontre, à savoir qu’il l’avait fait exprès pour la faire trébucher. Mais la jeune femme lui offrit satisfaction. Spontanément, elle vint d’elle-même annuler son accusation en affirmant que c’était le tapis qui était dangereux.

« Tu peux pas savoir comme ce que tu viens de dire me fait plaisir. »

Eh ben tant mieux, pensa-t-il. Ils s’accordaient enfin sur quelque chose. Mais pas sur la chose qu’il aurait souhaité : il aurait préféré qu’elle ne tienne pas tant que ça à honorer sa parole devant les directeurs. Et elle n’avait surtout pas l’air de comprendre qu’Abriel, lui, n’avait aucune parole à honorer puisqu’il n’avait jamais dit qu’il acceptait. Elle n’aurait qu’à dire aux frères Watson qu’elle avait fait de son mieux mais qu’il s’était montré récalcitrant et impossible à rallier. Ça, ça marcherait. En plus c’était la vérité : elle n’arriverait strictement à rien avec lui. Jamais. Ne serait-ce que pour le principe de ne pas la laisser obtenir ce qu’elle voulait au moins une fois dans sa vie et que ça lui serve de leçon : peut-être qu’une reine a tous les droits, mais l’histoire a prouvé que quand les souverains abusent, on leur coupe la tête. L’image fit sourire l’adolescent, qui haussa les épaules avant de faire demi-tour et de se diriger vers la petite cuisinette, qui n’était séparée du salon que symboliquement, par le sofa sur lequel il se trouvait un peu plus tôt. Attrapant un verre qui trainait sur le comptoir, il le remplit d’eau et le but à grands traits. Il se dit qu’en bon hôte, il aurait du lui en servir un. Mais il ne l’avait pas invitée et souhaitait plutôt qu’elle parte.

L’attention de Blackwood fut attirée par son sac. Elle fouilla un peu dedans, en sortit son portable et se tourna en direction de la fenêtre. Abriel observait ce manège. Elle semblait ennuyée, prête à flancher. Visiblement, la personne qui appelait la mettait dans tous ses états. Le téléphone tomba du rebord de la fenêtre et Abriel la vit se secouer pour reprendre ses esprits. Mais le mal était fait : une fissure s’était faite dans le masque de la jeune fille et l’adolescent l’avait remarqué. Ce qu’il en ferait ? Probablement rien. Mais l’information l’avait atteint.

« Quoi qu’il en soit, tu perds ton temps. J’entrerai pas dans le jeu. Si tu vas pas voir les directeurs pour leur dire que je veux pas coopérer, c’est moi qui vais le faire. Tu ferais bien de sortir d’ici. »

Tout ce qu’il demandait, c’était la sainte paix. Mais il n’irait pas jusqu’à aller à l’encontre de ses convictions pour l’avoir. Faire semblant d’être coopératif ? Jamais. Se plier aux caprices d’une petite bourgeoise ? Non plus. Elle pouvait toujours courir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ur-sick.purforum.com
Avril Blackwood
Black Velvet
avatar

Messages : 312
Points : 334
Date d'inscription : 28/08/2011

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 4 ème
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Ding ding il y a quelqu'un?   Sam 17 Déc - 16:20

Quel caractère ! Décidément celui ci n'en démoderait pas ! Abriel était comme Avril, tous les deux étaient aussi têtus que des mules et aucun des deux ne voudraient lâcher prise et cela était embêtant, de toute façon Avril ne bougerais pas, même si il fallait y passer la nuit. Oubliant son portable, Avril se tourna à nouveau vers le garçon, elle commençait à être sérieusement agacée et c'est elle qui aurait le dernier mot foi de Blackwood !

« Quoi qu’il en soit, tu perds ton temps. J’entrerai pas dans le jeu. Si tu vas pas voir les directeurs pour leur dire que je veux pas coopérer, c’est moi qui vais le faire. Tu ferais bien de sortir d’ici. »

Il voulait jouer à ça? Pas de problème, Avril aimait bien ce genre de jeu surtout lorsqu'elle était sûre de gagner à coup sûre. Abriel était tout de même amusant, il pensait réellement qu'en allant parler aux directeurs, il arriverait à stopper ça? Non il ne fallait pas y compter, les directeurs ne l'écouteraient pas, pas lui, elle en revanche était certaine d'attirer leur attention...Seulement si elle se décidait à aller leur parler bien sûre.

"Tu es mignon, toi aller voir les directeurs? Je ris, tu crois réellement qu'ils t'écouterons? Surtout si moi je vais les voir par derrière pour leur dire que je continu, franchement sur ce point tu fais pas le poids trouve autre chose."

Pourquoi était ce si compliqué? Il ne comprenait vraiment pas qu'une fois cela fait il aurait la paix jusqu'à la fin de sa scolarité au moins....Enfin presque, il allait surement avoir quelques filles qui se mettraient à tourner autour de lui mais ce n'est pas ce qu'un homme comme lui recherchait? Bon...Changement de tactique, elle avait peut être était un peu trop sévère...Elle allait essayer une méthode plus douce.

"Bon je sais qu'on ne tombera jamais d'accord sur ce point.....Mais réfléchis tout de même aux avantages que tu pourrais tirer de cette aide." Dit elle d'une voix plus douce.

Avril oublia sa fenêtre et se rapprocha du canapé en espérant qu'il ouvre grand ses oreilles et qu'il se mette sérieusement à réfléchir, il était complètement gagnant dans cette histoire et elle ne comprenait décidément pas pourquoi il continuait à refuser...Il était vraiment pas comme les autres.

"Il me semble que tu recherches la tranquillité non? Justement en t'affichant disons...même quelques minutes avec moi chaque jour pendant disons une petite semaine, je peux t'assurer que tu auras une paix royal,les autres garçons t'éviterons par peur...ou par respect et les filles ben...Ils se pourraient que tu en es quelques une collés à toi mais il suffit de les envoyer boulet pour être tranquille."

Sa voix était beaucoup plus calme ce qui était plutôt rare lorsqu'elle s'adressait à quelqu'un qu'elle n'aimait pas tellement mais attention, cela ne voulait pas dire qu'elle rendait les armes loin de là ! Si il l'envoyait boulet elle reprendrait la méthode dur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abriel B. Vaughan
Rusty Nail
avatar

Messages : 1195
Points : 1454
Date d'inscription : 08/02/2011
Age : 28

Carte étudiante
Groupe : Rusty Nail
Année : 2e
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Ding ding il y a quelqu'un?   Mer 21 Déc - 9:58

Abriel garda un petit ricanement pour lui-même. Les directeurs ? Ne pas faire ce qu’il demandait ? Cette fille, il lui manquait un énorme morceau de l’histoire. Les directeurs de Black Velvet tremblaient à l’idée que le secret du projet Rusty Nail soit révélé. Si Abriel menaçait de tout déballer … Si cette fille croyait que la direction lui mangeait dans la main, elle était loin d’envisager que ce fut aussi le cas pour lui. Mais il n’allait pas lui dire. S’il déballait tout maintenant, il n’aurait plus d’arme contre les deux directeurs et leurs demandes ridicules. Il garda donc le silence le plus complet.

Il observa l’adolescente s’approcher. Quelque chose avait changé dans son attitude. Elle affichait un air plus doux. Non pas doux. Doucereux. Elle voulait tirer quelque chose de lui et n’en démordrait pas. Revenu s’asseoir dans son canapé, il la regarda sans bouger un muscle de son visage. Elle en faisait des efforts … mais peu importe combien elle essayait, il avait vu ses cornes, et il les devinait toujours sous son air soudainement avenant.


« Il me semble que tu recherches la tranquillité non? Justement en t'affichant disons...même quelques minutes avec moi chaque jour pendant disons une petite semaine, je peux t'assurer que tu auras une paix royal,les autres garçons t'éviterons par peur...ou par respect et les filles ben...Ils se pourraient que tu en es quelques une collés à toi mais il suffit de les envoyer boulet pour être tranquille. »


Cette fois, il ne réprima pas son envie de rire. Vraiment ? Les gens l’évitaient déjà par crainte, parce qu’il était différent. Le respect, il n’en avait rien à faire. Et, franchement, aucune fille ne l’approcherait, à cause de ce qu’il dégageait. Il n’avait pas l’air d’une personne fiable.

« Eh ben toi, on pourra pas dire que t’essaies pas. »

Il fronça les sourcils, la détailla. Une semaine, c’était vite passé, certes. Et à raison de quelques minutes par jours …. Non. Ça serait déjà trop de minutes passées avec elle. L’idéal étant de se tenir le plus loin possible, évidemment. Toujours. Sans aucune seconde de proximité.

« Et tu t’imagines quoi ? Que je vais rigoler en renversant la tête chaque fois que tu dis quelque chose ? Je suis pas un pantin, rentre-toi bien ça dans ta petite tête. »

Rien de ce qu’elle pourrait dire ne le convaincrait. Rien que pour le plaisir de la contrarier … il ne cèderait pas … mais une idée lui traversa soudainement l’esprit. Il pouvait effectivement en tirer quelques avantages, mais sans doute pas ceux qu’elle croyait. Qu’était-il, au fond ? Un prostituée. Depuis toujours, les gens lui offraient de l’argent pour qu’il fasse ce qui leur plaisait. En bon professionnel, il aurait accepté de lécher les murs des égouts pour de l’Argent. Et de quoi se plaignait-il depuis qu’il était ici ? Du manque d’argent. Un sourire mauvais déforma sa bouche.

« Je vois peut-être un truc pour que ça marche. 300 $ par jour où je dois passer du temps avec toi. À mes conditions. Je ne ferai pas semblant de te trouver intéressante. Je ferai acte de présence et c’est tout. Les directeurs seront satisfaits, et après j’entends plus jamais parler de toi. Une semaine. Maximum. »

C’était à prendre ou à laisser. Si elle acceptait, il jouerait le jeu. Si elle refusait, tant pis. Il la sortirait de sa résidence à grands coups de pieds dans le derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ur-sick.purforum.com
Avril Blackwood
Black Velvet
avatar

Messages : 312
Points : 334
Date d'inscription : 28/08/2011

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 4 ème
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Ding ding il y a quelqu'un?   Ven 23 Déc - 14:12

Même la gentillesse ne sembla pas le faire changer d'avis...Du moins c'est ce que la jeune fille cru au début c'est pourquoi elle repris sa vrai face de méchante. Cet homme était vraiment une tête de mule ! Pire ! C'était du granite ! Bon, d'un autre côté Avril était pareil, mais c'était justement ce qui lui déplaisait ! Pourquoi fallait il qu'il soit comme elle sur ce point?

« Et tu t’imagines quoi ? Que je vais rigoler en renversant la tête chaque fois que tu dis quelque chose ? Je suis pas un pantin, rentre-toi bien ça dans ta petite tête. »

Bien sûr que non ! Avril n'y avait jamais songé, il était stupide ou quoi? Bon diplomatie ! diplomatie ! Avril tâcha de ne pas relever ce qu'il venait de dire, préférant éviter une grosse prise de tête...Déjà que les deux personnes étaient à deux doigts de s'étrangler.

« Je vois peut-être un truc pour que ça marche. 300 $ par jour où je dois passer du temps avec toi. À mes conditions. Je ne ferai pas semblant de te trouver intéressante. Je ferai acte de présence et c’est tout. Les directeurs seront satisfaits, et après j’entends plus jamais parler de toi. Une semaine. Maximum. »

Impossible ! Il avait finalement décidé de collaborer ! Bon pour le l'argent il est vrai mais cela ne dérangeait pas vraiment la jeune femme, qu'il accepte était déjà mieux que rien. Un sourire satisfait se dessina sur son visage.

"Eh ben voilà ! On y arrive ! J'accepte tes conditions mais cependant tu seras obligé d'y mettre un minimum du tien pour que ce sois plausible. Et pour l'argent....Chèque ou liquide?"

Quelques centaines de dollars n'étaient rien du tout comparé à la fortune dont elle disposait, elle pourrait aisément le payer en tant voulut à condition que cela sois discret....Finalement la jeune femme se dirigea vers la porte et se retourna une dernière fois.

"Dans ce cas je te retrouve demain à la cafétéria à l'heure du déjeuner, c'est là où il y a le maximum de personnes qui pourrons nous voir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Ding ding il y a quelqu'un?   Sam 24 Déc - 12:31

Il était presque neuf heures à présent. Après avoir été en ville s’acheter un petit quelque chose à manger, elle s’apprêtait à rentrer à la résidence. Elle n’avait rencontré personne sur le chemin, et elle était arrivée pile à temps avant que la boulangerie ne ferme. Elle avait eu d’ailleurs l’impression que la boulangère n’avait pas franchement envie de prendre un dernier client, mais un peu d’argent en plus, ça ne fait de mal à personne.


Toutes les résidences étaient plongées dans un silence confortable. Enfin, toutes… Sauf une. Taylor observa alentour, cherchant d’où provenait le bruit qui cassait tout ce calme. La résidence numéro 27. Sa résidence, entre autres. Elle se pressa donc d’y aller, intriguée. Elle put saisir quelques bribes de paroles.

"Et pour l'argent....Chèque ou liquide?"


Hum, c’était la voix d’une fille. Et pas n’importe laquelle, qui plus est. Elle soupira rien qu’en pensant à Avril. Qu’était-elle donc venue faire là ? Elle regarda la porte fermée d’un air ahuri. C’était elle ou… Elle avait vraiment fait une allusion douteuse ? Aussitôt, elle repensa à leur rencontre dans la bibliothèque, et plus précisément quand elle l’avait traitée de « prostituée au rabais ». Elle ne put se retenir de sourire face à ce souvenir. Mais… Qui pouvait recevoir ses services ? Elle doutait fortement que les deux filles puissent vouloir faire cela. Quant à Abriel… Ce n’était pas logique.


"Dans ce cas je te retrouve demain à la cafétéria à l'heure du déjeuner, c'est là où il y a le maximum de personnes qui pourrons nous voir."


C’était vraiment très louche. Taylor finit sa friandise avant d’ouvrir la porte et de se retrouver nez à nez avec Avril. Elle feignit la surprise.


« Qu’est-ce que tu fais là, Starlette ? Tu apprécies tellement ma compagnie que tu ne peux pas te passer de moi une seconde ? »

Bien sur, elle savait très bien que ce n’était pas pour elle qu’elle était venue, mais qu’importe. Elle referma la porte derrière elle en entrant puis se dirigea vers la cuisinette où elle se servit un verre d’eau. Elle s’adossa au bord du plan de travail et regarda les deux jeunes gens ici présents.
Revenir en haut Aller en bas
Abriel B. Vaughan
Rusty Nail
avatar

Messages : 1195
Points : 1454
Date d'inscription : 08/02/2011
Age : 28

Carte étudiante
Groupe : Rusty Nail
Année : 2e
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Ding ding il y a quelqu'un?   Mar 3 Jan - 10:34

Le pari avait été gagné : le visage de la jeune Blackwood avait déjà repris des airs moins avenants. L’intimidation n’avait pas l’air de marcher sur elle, bien qu’à certains moments lors de leur première rencontre, il l’avait sentie un brin nerveuse. Quoi qu’il en soit, elle verrait bien vite que les menaces ne marchaient pas sur lui. Comme il l’avait cru aussi, l’argent n’étais pas un problème pour elle. Tant mieux. Les gens comme elle étaient ceux qui lui avaient toujours rapporté le plus d’argent dans ses activités illicites. Les gosses de riches qui veulent s’éclater la tête avec de la dope, des hommes mariés et prisonniers d’une vie ennuyeuse qui veulent se payer de l’interdit … Oui. Les gens riches lui avaient toujours fait gagner sa pitance. Ça ne changerait pas de sitôt.

« Liquide. »

Il n’avait pas de compte en banque. Sa mère avait été rayée de celles-ci à cause d’emprunts jamais remboursés et de dettes monstres. Lui n’avait simplement pas envie que quelqu’un d’autre gère son argent. Déjà que sa mère s’en mêlait plus qu’il l’aurait voulu. La condition d’Avril ne le dérangeait pas. Oui, il y mettrait un peu du sien, mais rien qui aille à l’encontre de ses valeurs. Il n’était pas facile à diriger, Abriel. Beaucoup avaient tenté le coup.

La jeune fille allait enfin partir. Il en serait débarrassé. Du moins jusqu’au lendemain semblait-il. Il devait la retrouver à la cafétéria à l’heure du dîner. Lui qui ne mangeait jamais là-bas et évitait ce lieu bruyant … il serait servi. Bon. Ça ne durerait pas longtemps. Quelques jours seulement. Il hocha la tête en signe d’acquiescement.

Mais au moment où Avril allait sortir, la porte s’ouvrit, et une de ses colocataires entra. Et à son grand damne, elle s’adressa à Avril. Bon sang … qu’on lui dise que ces deux-là se connaissaient et qu’Avril allait rester un peu plus longtemps et il se pendait illico au balcon. Mais le ton de Taylor n’était pas celui d’une amie. Il saisissait la moquerie derrière le commentaire. Il garda le silence, mais tourna instinctivement la tête vers la table basse du salon. Il prenait toujours sur lui de ne pas fumer ses cochonneries dans les pièces communes quand les filles étaient là. Sur la table trônait du papier à rouler et une petite boîte d’herbe presque vide. Machinalement, il se rassit et entreprit de ramasser le tout.

Il ne se mêlerait pas de cette conversation. Il avait eu sa dose de Blackwood pour la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ur-sick.purforum.com
Avril Blackwood
Black Velvet
avatar

Messages : 312
Points : 334
Date d'inscription : 28/08/2011

Carte étudiante
Groupe : Black Velvet
Année : 4 ème
Liste des cours à l'horaire:

MessageSujet: Re: Ding ding il y a quelqu'un?   Lun 9 Jan - 14:13

    « Liquide. »

    Parfait ! se dit Avril, cela éviterait toute trace, la jeune femme hocha la tête satisfaite d'avoir enfin eu ce qu'elle voulait, puis elle posa la main sur la poignée pour pouvoir sortir, lorsque la porte s'ouvrit tout à coup dévoilant une jeune femme sur le palier dont Avril avait déjà fait la connaissance.

    « Qu’est-ce que tu fais là, Starlette ? Tu apprécies tellement ma compagnie que tu ne peux pas te passer de moi une seconde ? »

    Avril fronça les sourcils, une personne énervante en plus ! Décidément lorsqu'elle pensait qu'enfin une affaire était réglée voilà que le destin s'acharnait.

    "Tien ma petite pucelle je pensais que tu étais sortit...."

    Avril se tourna vers Abriel, visiblement celui-ci avait aucunement l'intention d'ajouter quoi que ce soit, il semblait d'ailleurs lessivé et avait eu son compte, tant mieux il ne lui trainerait pas dans les pattes.

    "Bon ce n'est pas que je m’ennuie mais je dis vous laissez."


    (nul pardon x.x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ding ding il y a quelqu'un?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ding ding il y a quelqu'un?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelqu'un à déjà penser à un panda sagesse
» Je cherche quelqu'un pour m'amener à la piscine ce soir 12/5
» Si quelqu'un est intéressé par du Demonworld, me contacter pour photos et prix.
» Messe du 11 Janvier 1457
» Messe du 14 Septembre 1456

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Velvet  ::  :: Résidences :: Résidences pour quatre :: #27 {Abriel, Yumi, ... & ...}-